FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Syrie, Terrorisme, Ukraine : ce que Macron et Poutine se sont dit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mimi
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 98
Age : 71
Localisation : bretagne mais originaire belgique
Langue : français
Emploi/loisirs : éducatrice en retraite
Date d'inscription : 04/02/2017

MessageSujet: Syrie, Terrorisme, Ukraine : ce que Macron et Poutine se sont dit    Lun 29 Mai 2017, 7:44 pm

Syrie, Terrorisme, Ukraine : ce que Macron et Poutine se sont dit

Modifié le 29/05/2017 à 18:58 | Publié le 29/05/2017 à 18:57


Une histoire qui unit. Des sujets qui fâchent. Un dialogue très « cash ». C’est le triptyque de cette première rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, à Versailles. Le président français a parlé d’échanges « extrêmement francs et directs ». Le mois que l’on puisse dire, c’est que la conférence de presse en témoignait.

En brossant un portrait édifiant du Tsar Pierre le Grand, en évoquant Saint-Pétersbourg, en citant des écrivains russes et la création d’un forum franco-russe de la société civile, en rendant hommage au combat pour la liberté menée par les soldats russes au XXème siècle, Emmanuel Macron a voulu toucher des cordes sensibles chez Vladimir Poutine. En retour, le président russe a insisté sur le fait que « les intérêts français et russes dépassent les points de friction », et invité son hôte à venir passer du temps en Russie, comme Pierre le Grand le fit en France il y a trois siècles.

Les prédécesseurs d’Emmanuel Macron n’avaient de cesse de dire qu’il faut parler à la Russie, acteur incontournable sur la scène internationale. En recevant Vladimir Poutine à Versailles, le président français a bien soigné le cadre, pour mieux se dire les choses. Quitte à se montrer aussi rude, voir cette fois plus rude, que son invité, pourtant réputé pour les échanges musclés. Syrie, terrorisme, Ukraine, ingérences russes, homosexuels en Tchétchénie : voici ce qu’il faut retenir de la conférence de presse d’Emmanuel Macron et Vladimir Poutine.

La question syrienne :

Premier thème important, la question syrienne. Emmanuel Macron a évoqué une ligne rouge énoncée par la France d’une manière inédite. En cas d’emploi d’armes chimiques par l’un ou l’autre des protagonistes sur le théâtre syrien (le président français a pris soin de ne pas en désigner a priori les éventuels auteurs, le régime ou les groupes antagonistes) Paris déclenchera une riposte immédiate. L’engagement est grave. Inédit. On se souvient des fameuses lignes rouges que Barack Obama avait annoncées sur ce même sujet, sans les faire respecter à l’été 2013.

La lutte contre le terrorisme :

C’est le discours tenu depuis trois ans par Moscou, pour justifier son intervention en Syrie, même si sur le terrain ses réels objectifs ont d’abord paru être le soutien au régime d’Assad et le retour de l’influence russe dans la région.
Dorénavant, le président français lui emboîte le pas sur ce point. Ce n’est pas une nouveauté absolue, la France étant déjà engagée dans la coalition internationale dirigée par les Américains, pour lutter contre Daech. Mais le ton employé par Emmanuel Macron, l’annonce d’une plus grande concertation et d’un échange d’informations, va dans le sens d’un engagement commun et d’un renforcement du partenariat, esquissé il y a un an-et-demi. Dans son intervention, plus courte, Vladimir Poutine a essentiellement insisté sur cet axe.

Le cas ukrainien :

Poutine et Macron ont acté le maintien du format dit « Normandie », réunissant les Ukrainiens, les Russes, les Allemands et les Français. C’était une demande russe. C’est dans l’intérêt des Français. Le président Macron a annoncé qu’il allait très rapidement en informer la Chancelière allemande. Un sommet sera réuni au plus vite pour favoriser « une désescalade ». L’appel de Vladimir Poutine, en fin de conférence de presse, à la levée des sanctions économiques qui paralysent, selon lui, l’action politique, montre une esquisse en ce sens.

Les ingérences russes :

Franc et direct, Emmanuel Macron l’aura été en réponse à une question d’une journaliste russe qui l’interrogeait sur son refus durant la campagne électorale d’accréditer certains médias russes. Macron les a nommés, Sputnik et Russia Today. Il les a qualifiés « d’agents d’influence qui diffusent des contre-vérités graves », et non d’organe de presse. Tout cela en direct, devant Vladimir Poutine, et les journalistes. Un ton si « cash » est inhabituel.

Les homosexuels en Tchétchénie :

Tout comme sur les atteintes aux droits de l’homme en Tchétchénie contre les homosexuels ou l’activité des ONG en Russie. Le Président français a publiquement confirmé qu’il avait évoqué ces sujets durant la rencontre et que le pouvoir russe s’activait. On n’en saura pas davantage.

http://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/syrie-terrorisme-ukraine-ce-que-macron-et-poutine-se-sont-dit-5026709
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Syrie, Terrorisme, Ukraine : ce que Macron et Poutine se sont dit    Ven 23 Juin 2017, 6:54 pm

Ces derniers mois Poutine ne cachait pas ses préférences : TRUMP et  FILLON... Le premier connaît moultes difficultés après avoir été élu et le second n'a pu profiter de l'appui du nouveau Tsar qui a fermé (?) les yeux sur le détricotage du vieux monde politique français où l'on élisait un président non pour son programme mais bien par détestation du président sortant. Ceci expliquerait cela : on affaiblit d'une part les Etats-Unis et on instaure un régime dictatorial en France ou un élu (président y compris ?) pourra tout de même être réélu 3 fois.
Exit donc les Etats-Unis, resserrement de l'ancienne amitié franco-russe ("Normandie-Niemen") sauvetage de Merckel, l'ex-membre russophile de la Stasi. docteur

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Degenève
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 60
Localisation : Suisse
Langue : Français
Emploi/loisirs : Conseiller fiscal
Date d'inscription : 28/03/2017

MessageSujet: Re: Syrie, Terrorisme, Ukraine : ce que Macron et Poutine se sont dit    Mer 28 Juin 2017, 8:51 pm

Stans a écrit:
Merckel, l'ex-membre russophile de la Stasi. docteur

Des sources sérieuses pour cette affirmation ?

Et si c'est le cas, travaillait-elle pour le compte du Lieutenant-Colonel Vladimir Poutine du KGB, en poste à Dresde jusqu'en 1990 ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Syrie, Terrorisme, Ukraine : ce que Macron et Poutine se sont dit    

Revenir en haut Aller en bas
 
Syrie, Terrorisme, Ukraine : ce que Macron et Poutine se sont dit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poutine nourmaunde
» Guerres et épaves - Le Syrie
» terrorisme fin ???
» Syrie . 120 militaires français arrêtés
» Poutine au tofu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: