FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le projet SARKOZY sur l'immigration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Le projet SARKOZY sur l'immigration   Mar 02 Mai 2006, 1:48 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/02052006/202/les-deputes-examinent-en-pleine-polemique-le-projet-sarkozy-sur.html

mardi 2 mai 2006, 8h01

Les députés examinent, en pleine polémique, le projet Sarkozy sur l'immigration

Citation :
PARIS (AFP) - Les députés entament ce mardi l'examen du projet de loi Sarkozy sur l'immigration et l'intégration, onze jours après la polémique déclenchée par les propos du ministre de l'Intérieur sur cette question très sensible à un an des échéances électorales.

"Si certains n'aiment pas la France, qu'ils ne se gênent pas pour la quitter", avait affirmé samedi dernier le président de l'UMP. Cette déclaration, paraphrasant un slogan du Front national, déjà repris par le Mouvement pour la France de Philippe de Villiers, a provoqué un tollé d'indignation à gauche et de la part des associations de défense des droits de l'Homme.

Tous l'accusent de chasser sur les terres du FN dans la perspective de l'élection présidentielle, M. Sarkozy n'ayant jamais caché sa volonté d'aller chercher "un à un" les électeurs d'extrême-droite.

Le PS, qui semble toujours mal à l'aise sur la question de l'immigration, défendra, à l'Assemblée nationale, le principe d'une régularisation automatique après dix ans de présence en France, principe qu'elle a instauré.

L'UDF, dont le président François Bayrou considère le texte comme "une loi publicitaire", ne le votera pas "en l'état".

Pour l'UMP en revanche, le sujet ne doit plus être tabou et "Sarkozy parle sur des sujets délaissés pendant des années", selon son porte-parole Luc-Marie-Chatel.

Critiqué par la frange la plus à droite du parti et de son électorat pour son abandon du CPE, le président de l'UMP peut, avec ce projet de loi, affirmer à nouveau sa volonté d'une politique de rupture, à un an tout juste de la présidentielle.

Le texte vise à "transformer profondément" la politique d'immigration "pas dans la continuité mais dans la rupture", a-t-il expliqué devant les députés en commission des lois.

Moins de trois ans après le texte qu'il a fait voter sur le même sujet, le projet de loi sur "l'immigration et l'intégration" entend substituer une immigration "choisie" à une "immigration subie" en favorisant l'entrée des diplômés mais en durcissant les règles d'entrée et de séjour pour les autres et en supprimant la régularisation automatique des clandestins.

Depuis la déclaration qui a déclenché la polémique, M. Sarkozy a néanmoins affiché sa volonté de prendre en compte les inquiétudes des opposants au projet.

"Je n'accepterai pas d'aller au delà d'une certaine limite en matière de durcissement", a-t-il déclaré jeudi.

Des amendements devraient être adoptés en ce sens, notamment pour créer des organismes de contrôle incluant les associations.

Le ministre devra également ménager les critiques au sein même de son camp, dont l'unité a été ébranlée par la crise du CPE. Déjà la question des quotas, sur laquelle le Premier ministre et son numéro deux ont des approches radicalement différentes est mentionnée dans l'exposé des motifs, mais ne sera pas inscrite dans la loi.

"Cela n'a pas été retenu", regrette le rapporteur du texte, le très sarkozyste Thierry Mariani, en refusant tout autre commentaire sur l'auteur de cet arbitrage.

Affaibli par la crise du CPE, Dominique de Villepin n'est pas encore intervenu dans la polémique sur l'immigration, qui permet, en revanche, à son rival d'apparaître à nouveau en première ligne.

M. Sarkozy devrait occuper à nouveau le premier plan de la scène politique dans quelques semaines avec son projet de loi sur la délinquance alors qu'aucun autre projet de loi d'importance n'est pour l'instant inscrit à l'ordre du jour du parlement.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Le projet SARKOZY sur l'immigration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09
» PROJET ex MSI MERKSEM M476 (projet jamais abouti !)
» sarkozy en campagne : jeudi à Vesoul
» Projet de centrale thermo-solaire de Aïn Beni Mathar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: