FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Jeu 04 Mai 2006, 6:55 am

Connaissant fort bien cette île depuis 20 ans, époque où elle commençait petit à petit de sortir de son sommeil post colonial, je n'ai pu que constater, lors de chaque séjour en famille que ce petit paradis tropical s'en allait à vau-l'eau !!!
D'abord, se furent les habitants eux-mêmes qui délaissèrent les joies pédestres ou leurs réseau de bus pour s'endetter en vue d'acquérir des voitures alors que l'île est à peine grande comme un département français dont 75% des surfaces sont occupées par les montagnes abruptes.
En effet, les créoles, dès qu'ils obtinrent le RMI grâce à ROCARD, voulurent à tout prix vivre comme les "métropolitains" en acquérant voitures, chaînes hi-fi, meubles importés, fruits importés (un comble !), etc. ... et cela dans un département comptant près de 40% de chômeurs!
Qui dit exigences nouvelles, dit infrastructures nouvelles : les surfaces végétales se mettent à disparaître inexorablement au profit du béton à toutes les sauces (routes à quatre bandes, noeuds routiers, ponts suspendus pour gagner 4 ou 5 kilomètres, endiguement des rivières, création de ports de "plaisance", constructions de cités HLM jusqu'à des altitudes dépassant les 1.500 mètres alors que le point culminant dépasse à peine les 3.000 mètres, constructions "sauvages" dans les "Hauts", routes de plus en plus nombreuses pour atteindre les "Hauts", maisons laissées à l'abandons suite à de trop nombreux cas d'indivisions vu que les familles créoles "moyennes" comptaient facilement plus de 10 enfants il n'y a pas si longtemps encore, universités alors que les études "pointues" exigent des départs vers la "métropoles", etc. ...).
Autre problème : la démographie galopantes : s'il est vrai qu'il n'y a plus de familles nombreuses comme il y a 20 ou 30 ans, plus en plus de filles se retrouvent enceintes entre 14 et 17 ans et n'achèvent pas leur scolarité. Moralité, elles "touchent" l'argent pour femmes seules avec enfant à charge et préfèrent dès lors de ne pas se marier ! De ce fait, elles ont "droit" à un RMI, à une allocation de logement, etc. ... et cet manne "céleste" va illico dans les caisses des nombreuses agences d'auto-école car ces demoiselles veulent avoir leur voiture personnelle dès l'âge de 18 ans pour ne pas paraître "nullardes" (et pourtant, les assistantes sociales distribuent préservatifs et pilules dans les écoles de façon anonyme et gratuitement !). Lorsqu'elles "perdent" l'allocation complémentaire de fille-mère, elles choisissent un autre étalon et nous voilà reparti avec un deuxième enfant non désiré mais qui met du beurre dans les épinards.
Si vous êtes Réunionnais, un conseil : n'ayez rien, absolument rien à vous, l'Etat-Providence y pourvoira et vous pourrez faire la belle ou le beau sur les plages ou employer votre voiture pour concevoir votre progéniture à l'abri des regards indiscrets de la famille (tout le monde est cousin à la Réunion).
Et dire que mon beau-père travaillait dur pour couper la canne à sucre ou pour travailler du lundi au vendredi comme docker Au Port (il n'avait pas les moyens de retourner chez lui le soir) et tout cela pour quelques francs CFA, juste de quoi nourrir sa famille, les habiller et les envoyer à l'école. Ah oui, mon beau-père n'avait pas de voiture et était capable de faire plusieurs kilomètres, même au plus fort de l'été, à pied avec un ballot de riz de 50 kilos sur la tête !
Et dire qu'il y a de riches retraités "métropolitains" qui viennent aggraver la surpopulation en payant des studios au prix d'une villa en France (le prix du terrain ayant flambé ces dernières années).
Bas
Stans
Administrateur
Messages postés : 27415 Posté le 07/04/2004 10:27:48


Connaissant fort bien cette île depuis 18 ans, époque où elle commençait petit à petit de sortir de son sommeil post colonial, je n'ai pu que constater, lors de chaque séjour en famille que ce petit paradis tropical s'en allait à vau-l'eau !!!
D'abord, se furent les habitants eux-mêmes qui délaissèrent les joies pédestres ou leurs réseau de bus pour s'endetter en vue d'acquérir des voitures alors que l'île est à peine grande comme un département français dont 75% des surfaces sont occupées par les montagnes abruptes.
En effet, les créoles, dès qu'ils obtinrent le RMI grâce à ROCARD, voulurent à tout prix vivre comme les "métropolitains" en acquérant voitures, chaînes hi-fi, meubles importés, fruits importés (un comble !), etc. ... et cela dans un département comptant près de 40% de chômeurs!
Qui dit exigences nouvelles, dit infrastructures nouvelles : les surfaces végétales se mettent à disparaître inexorablement au profit du béton à toutes les sauces (routes à quatre bandes, noeuds routiers, ponts suspendus pour gagner 4 ou 5 kilomètres, endiguement des rivières, création de ports de "plaisance", constructions de cités HLM jusqu'à des altitudes dépassant les 1.500 mètres alors que le point culminant dépasse à peine les 3.000 mètres, constructions "sauvages" dans les "Hauts", routes de plus en plus nombreuses pour atteindre les "Hauts", maisons laissées à l'abandons suite à de trop nombreux cas d'indivisions vu que les familles créoles "moyennes" comptaient facilement plus de 10 enfants il n'y a pas si longtemps encore, universités alors que les études "pointues" exigent des départs vers la "métropoles", etc. ...).
Autre problème : la démographie galopantes : s'il est vrai qu'il n'y a plus de familles nombreuses comme il y a 20 ou 30 ans, plus en plus de filles se retrouvent enceintes entre 14 et 17 ans et n'achèvent pas leur scolarité. Moralité, elles "touchent" l'argent pour femmes seules avec enfant à charge et préfèrent dès lors de ne pas se marier ! De ce fait, elles ont "droit" à un RMI, à une allocation de logement, etc. ... et cet manne "céleste" va illico dans les caisses des nombreuses agences d'auto-école car ces demoiselles veulent avoir leur voiture personnelle dès l'âge de 18 ans pour ne pas paraître "nullardes" (et pourtant, les assistantes sociales distribuent préservatifs et pilules dans les écoles de façon anonyme et gratuitement !). Lorsqu'elles "perdent" l'allocation complémentaire de fille-mère, elles choisissent un autre étalon et nous voilà reparti avec un deuxième enfant non désiré mais qui met du beurre dans les épinards.
Si vous êtes Réunionnais, un conseil : n'ayez rien, absolument rien à vous, l'Etat-Providence y pourvoira et vous pourrez faire la belle ou le beau sur les plages ou employer votre voiture pour concevoir votre progéniture à l'abri des regards indiscrets de la famille (tout le monde est cousin à la Réunion).
Et dire que mon beau-père travaillait dur pour couper la canne à sucre ou pour travailler du lundi au vendredi comme docker Au Port (il n'avait pas les moyens de retourner chez lui le soir) et tout cela pour quelques francs CFA, juste de quoi nourrir sa famille, les habiller et les envoyer à l'école. Ah oui, mon beau-père n'avait pas de voiture et était capable de faire plusieurs kilomètres, même au plus fort de l'été, à pied avec un ballot de riz de 50 kilos sur la tête !
Et dire qu'il y a de riches retraités "métropolitains" qui viennent aggraver la surpopulation en payant des studios au prix d'une villa en France (le prix du terrain ayant flambé ces dernières années).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 1:58 pm

Stans,

Désolé de vous le dire, mais votre diagnostic de la Réunion tombe dans les clichés.

Il y a une chose de juste: nous avons des difficultés économiques, et nous auront du mal à y faire face.

Pour le reste:

* Cette référence folklorique à l'argent braguette et à la démographie galopante tient de moins en moins la route quand on sait que la fertilité est de 2.5 enfants par femme. (wiki fr: 2.4, wiki en: 2.6). C'est certes important, mais pas démesuré! Notre problème est évidemment la faible superficie de l'île.

* Il y a un peu de bétonnage, il y a une société de consommation qui s'est installée, mais il faut bien que l'île se modernise. En ce qui nous concerne, Cela ne nous intéresse pas de vivre dans un paradis écologique sous développé!

La marche à pied du temps lontan, c'était surtout un handicap pour une majorité de réunionnais.

* Désastre écologique, dîtes-vous?
L'île a consacré 42% de son territoire à la mise en place d'un parc national. Bien que nous soyons 310 hab/km2.
Un certain nombre de villes (dont Saint-Denis), ont mis en oeuvre une politique drastique de tri sélectif. J'y croyais pas, mais ils sont parvenus à impliquer la population.
Les transports en commun s'améliorent, et les futurs projets devraient confirmer cette orientation.
Je ne sais pas si nos politiciens (ni plus, ni moins corrompus qu'ailleurs) iront jusqu'au bout de leur projet d'autonomie énergétique, mais ça c'est un projet excitant et fédérateur.


Bref, cher concitoyens ouest européens, faites plutôt des critiques constructives! Nous n'avons de toute façon pas réussi à détruire notre nature sauvage autant que vous ne l'avez fait!


Stans, la Réunion lontan, c'est bien, mais n'oubliez pas qu'il s'agissait non pas d'un pays, mais d'une colonie.
La Réunion moderne est un pays, qui s'est en partie émancipé de son passé colonial et a conquis son identité. La Réunion est maintenant solidaire avec elle-même et avec la République. Et elle a fait cela tout en restant fidèle au modèle républicain.
Prenez en de la graine, mon cher concitoyen (mes félicitation au fait), car peu de régions françaises ont su maintenir leur culture aussi vivante; et cela sans la corruption de mouvances communautaristes (qui sont marginalisées chez nous). La solidarité nationale et maintenant européenne nous y a aidé.

Pour l'économie, ce n'est pas encore ça, c'est sûr. Et l'isolement ne nous aide pas... L'équilibre se rétablit un peu par l'exportation d'une diaspora croissante (1/5 de la population), jeune, de mieux en mieux formée, qui s'internationalise, et qui s'intègre plutôt bien au tissus français. Mais bien sûr, cela est bien insuffisant.


Cette petite mise au point faite, j'apprécie que vous fassiez des posts au sujet de la Réunion.

Bien à vous,

fde


Un livre intéressant sur la diaspora: Une communauté invisible. 175000 Réunionnais en France métropolitaine


Dernière édition par fde le Mer 23 Sep 2009, 9:25 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 2:55 pm

Ne sombrons pas non plus dans l'angélisme mon cher fde. Si la natalité des Créoles semble avoir diminuée, le nombre des très jeunes filles-mères est croissant à cause des incitants fiscaux qui n'incitent pas tellement à poursuivre des études ! (Je connais car nombre de mes nièces sont dans le cas). D'autre part, vous occultez l'immigration massive et pas toujours régulière (donc échappant aux statistiques) des habitants des Comores et des Mahorais qui n'auront plus d'obstacle à rejoindre la Réunion lorsqu'ils auront obtenu la départementalisation complète. En vingt ans, on est passé de 600.000 à 800.000 habitants : cela dépasse donc le taux de fertilité de 2,5 enfants par femme! La différence vient d'ailleurs et il faut le reconnaître.

Le bétonnage et les Flamands sont hors sujet en ce qui concerne la Réunion ! Par contre, le taux de chômage est tel que les S.I.D.R. fleurissent à la Réunion car il est politiquement rentable de loger pour deux fois rien des électeurs potentiels dans des endroits de plus en plus reculés de l'île (c'est-à-dire dans les Hauts vu le manque de place dans les Bas grignottés par les routes à quatre bandes). Si les pouvoirs locaux voulaient réellement prendre à bras le corps le problème de la surpopulation et encourager les transports en commun, les Réunionnais ne seraient pas obligés de bétonner leur île pour entretenir la route la plus chère au monde, c'est-à-dire la "Route de la Corniche" maintenant prolongée par la tout aussi chère "Route des Tamarins" ! Maintenant que ce passe-t-il dans des villes comme Saint-Pierre que je connais bien ? On abat systématiquement de belles demeures rachetées par les municipalitées ou la Région pour en faire des parkings archi-bondés durant les heures ouvrables (d'où endettement des Créoles pour financer leurs véhicules).

Ce qu'il faudrais par contre, c'est stimuler le tourisme de classe et favoriser l'apprentissage approfondi d'au moins deux langues étrangères internationales en plus du français sans parler de l'accueil à réserver aux touristes comme les autorités mauriciennes le firent. Quelques pistes : la transparence des prix, des taxis pourvus de taximètres, la formation de guides touristiques et de personnels hôteliers sympatiques, éviter la moucaterie (= les moqueries) envers les zoreils (= ceux qui ne sont pas Créoles), avoir un bon réseau de bus, avoir des horaires de fermeture plus flexibles pour les magasins, éviter de laisser tant de belles maisons créoles pourrir par le biais des déshérences. Enfin, il serait bon de stimuler la recherche d'emploi parmi les jeunes dont certains usent et abusent des ficelles de l'État-Providence au détriment de ceux qui travaillent encore !

Ceci dit, je trouve qu'il faudrait assouplir certaines directives européennes et permettre aux Réunionnais de s'approvisionner de façon plus défiscalisée dans la zone "Océan Indien".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: l   Mer 23 Sep 2009, 9:18 pm

Stans-III a écrit:
Ne sombrons pas non plus dans l'angélisme mon cher fde.
J'ai souhaité opposer mon angélisme à votre contre-angélisme du moment, afin de rééquilibrer ce fil.



Petite digression: vous dont l'avatar est un symbole d'ambivalence et d'équilibre, vous êtes bien conscient, je pense, de l'ambivalence de l'angélisme à la Réunion; en particulier lorsqu'il se qualifie de sainteté.


Pour en revenir au débat, je ne vais certes pas contester que les difficultés économiques sont notre problème majeur. Par ailleurs, la structure familiale à la Réunion a été ébranlée par la modernité. Tant mieux, dirais-je. c'était nécessaire. L'impact a été plus grand pour les familles fragilisées, par exemple par les contraintes économiques.


Citation :

Si la natalité des Créoles semble avoir diminuée, le nombre des très jeunes filles-mères est croissant à cause des incitants fiscaux qui n'incitent pas tellement à poursuivre des études ! (Je connais car nombre de mes nièces sont dans le cas).

Je relativiserais cette causalité. Je le ressens comme quelque chose de plus complexe et de moins calculé.

En tout cas, votre expérience n'est pas la mienne. Parmi mes cousines (elles sont nombreuses; les grand-parents ne se sont pas limité à 2.5), il n'y a pas eu de filles-mères.


Citation :

D'autre part, vous occultez l'immigration massive et pas toujours régulière (donc échappant aux statistiques) des habitants des Comores et des Mahorais qui n'auront plus d'obstacle à rejoindre la Réunion lorsqu'ils auront obtenu la départementalisation complète. En vingt ans, on est passé de 600.000 à 800.000 habitants : cela dépasse donc le taux de fertilité de 2,5 enfants par femme! La différence vient d'ailleurs et il faut le reconnaître.


Certes. Toutefois, l'immigration en provenance des îles voisines apportera peut-être certaines opportunités, dans le futur. On verra. Je dirais aussi que la population est jeune. On ne perçoit donc pas encore l'impact des 2.5.

Citation :


Le bétonnage et les Flamands sont hors sujet en ce qui concerne la Réunion ! Par contre, le


Ma main, parfois, glisse sans contrôle sur le clavier. Je vais tâcher de retirer cette remarque... nulle.

Citation :



grignottés par les routes à quatre bandes). Si les pouvoirs locaux voulaient réellement prendre à bras le corps le problème de la surpopulation et encourager les transports en commun, les Réunionnais ne seraient pas obligés de bétonner leur île pour entretenir la route la plus chère au monde, c'est-à-dire la "Route de la Corniche" maintenant prolongée par la



Moi je trouve que les transport en commun se sont améliorés! C'est un effort à confirmer, c'est sûr.

Citation :

Ce qu'il faudrais par contre, c'est stimuler le tourisme de classe et favoriser l'apprentissage approfondi d'au moins deux langues étrangères internationales en plus du français sans parler de l'accueil à réserver aux touristes comme les autorités mauriciennes le firent.
Maurice n'est pas un exemple, et le tourisme n'est pas une fin en soit. Un moyen d'aller plus loin, sans doute.

Citation :

éviter la moucaterie (= les moqueries) envers les zoreils (= ceux qui ne sont pas Créoles),

Les Réunionnais mettent toujours un peu de temps pour assimiler les nouvelles communautés. Ceci-dit, les zoreils (= les français et plus généralement les européens [ma définition]) font parti du paysage, maintenant. Et en plus, certains apprennent le créole!

Citation :

Ceci dit, je trouve qu'il faudrait assouplir certaines directives européennes et permettre aux Réunionnais de s'approvisionner de façon plus défiscalisée dans la zone "Océan Indien".

Le développement de la Réunion (et de Mayotte) passera par des collaborations avec les pays de la régions. Par ce biais, il y a d'ailleurs des enjeux pour la France dans ce sud de l'Océan Indien.


Globalement, je suis plutôt optimiste, Stans. Je ne l'étais pas lorsque j'ai quitté l'île il y a 20 ans, car je la voyais alors perdre son identité. Or, je trouve que cette identité s'est finalement renforcée, et est plus 'intelligente'.
Cet aspect identitaire a son importance.

L'aspect économique est également très important, mais pas aussi important que l'aspect identitaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 9:54 pm

Pour conclure avec vos 42% de parc national, c'est uniquement parce qu'il s'agit d'endroits où il est vraiment impossible de construire à la Réunion comme le Piton des Neige ou le volcan. Soyons objectifs. Si la Réunion était moins montagneuse, l'immense majorité de l'île serait malheureusement recouverte de HLM et compterait non pas 800.000 habitants mais plutôt le double car elle attirerait encore plus de Malgaches qu'à l'heure actuelle et serait complètement érodée ! On est loin du paradis découvert par les premiers Français en 1665 !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 10:11 pm

Stans-III a écrit:
Pour conclure avec vos 42% de parc national, c'est uniquement parce qu'il s'agit d'endroits où il est vraiment impossible de construire à la Réunion comme le Piton des Neige ou le volcan. Soyons objectifs. Si la Réunion était moins montagneuse, l'immense majorité de l'île serait malheureusement recouverte de HLM et compterait non pas 800.000 habitants mais plutôt le double car elle attirerait encore plus de Malgaches qu'à l'heure actuelle et serait complètement érodée ! On est loin du paradis découvert par les premiers Français en 1665 !

Je vous laisse le soin d'améliorer votre objectivité en consultant une carte du parc. Et puis, même à flanc d'un effondrement de cirque, il n'est pas certain qu'aucun bétonneur n'essaie un jour de bâtir. Votre optimisme vous perdra, Stans!
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 10:23 pm

Vous savez fort bien qu'à chaque cyclone l'île s'érode de plus en plus gravement et pour cause ! A force de déforester les eaux de ruissellement ne rencontrent plus le moindre obstacle. Avez-vous déjà oublié le pont de la Rivière Saint-Étienne qui s'est effondré comme un château de carte il y a environ 3 ans en bloquant des mois durant la circulation entre le Nord et le Sud de l'île ? Et la côte saint-pierroise qui s'érode de façon alarmante ? Et la Route de la Corniche qui ne cesse de s'effriter en causant annuellement son lot de morts ? Si vous avez envie de laisser bétonner les flancs des trois cirques, libre à vous mais ne venez plus parler de modèle d'écologie.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 10:40 pm

C'était une blague!
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 10:42 pm

@fde a écrit:
C'était une blague!

Certes mais si certains promoteurs pouvaient le faire, ils le feraient sans le moindre scrupule !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 10:48 pm

Stans-III a écrit:
Vous savez fort bien qu'à chaque cyclone l'île s'érode de plus en plus gravement et pour cause ! A force de déforester les eaux de ruissellement ne rencontrent plus le moindre obstacle. Avez-vous déjà oublié le pont de la Rivière Saint-Étienne qui s'est effondré comme un château de carte il y a environ 3 ans en bloquant des mois durant la circulation entre le Nord et le Sud de l'île ? Et la côte saint-pierroise qui s'érode de façon alarmante ? Et la Route de la Corniche qui ne cesse de s'effriter en causant annuellement son lot de morts ? Si vous avez envie de laisser bétonner les flancs des trois cirques, libre à vous mais ne venez plus parler de modèle d'écologie.

[edit] OK, je n'avais pas vu les MP. Aucune volonté de pugilat de ma part.


Dernière édition par fde le Mer 23 Sep 2009, 11:12 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   Mer 23 Sep 2009, 11:00 pm

Vous faites erreur sur la personne : ce genre d'infos me laissent indifférent. Lisez plutôt mes MP qui expliquent en détails mes points de vue personnels plutôt que de chercher le pugilat public.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ile de la Réunion : un désastre écologique !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [974] Réunion
» Réunion à Ostende le samedi 26 février 2011
» Union des Ecologistes pour la Normandie.
» pis, la réunion d'hier pour le CPE La Gatinerie....
» Etes-vous intéressé par la réunion au musée royal en 2010 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: