FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V9
Voir le deal
157.24 €

 

 Visite de KADHAFI en France

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Visite de KADHAFI en France Empty
MessageSujet: Visite de KADHAFI en France   Visite de KADHAFI en France EmptyLun 10 Déc 2007, 3:39 pm

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20071208.OBS9104/sarkozy_a_kadhafi__je_suis_tres_heureux_de_vous_recevoi.html?idfx=RSS_politique

DIPLOMATIE

Sarkozy à Kadhafi : "Je suis très heureux de vous recevoir à Paris"

NOUVELOBS.COM | 10.12.2007 | 15:06

Citation :
Le président français a chaleureusement serré la main du numéro un libyen, lors du sommet UE-Afrique, alors que ce dernier a légitimé, la veille, le recours au terrorisme et a qualifié le conseil de Sécurité de l'Organisation des Nations unies de "dictature". Moummar Kadhafi doit effectuer une visite de 5 jours en France à partir de lundi.

Nicolas Sarkozy s'est déclaré, samedi 8 décembre, "heureux" de recevoir Mouammar Kadhafi à partir de lundi à Paris, malgré de nouvelles sorties du numéro un libyen, en marge du sommet Union européenne-Afrique à Lisbonne.
Le président français a été filmé par une équipe de télévision en train de serrer samedi la main de chefs d'Etat, dont Mouammar Kadhafi, en arrivant dans la salle de conférence.
"Je suis très heureux de vous recevoir à Paris", entend-on Nicolas Sarkozy dire au dirigeant libyen en se penchant vers lui et en lui prenant les mains.
Mouammar Kadhafi, qui entame lundi une visite officielle de cinq jours en France, a fustigé vendredi la "dictature" du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies, lors d'une conférence à Lisbonne.

Légitimation du terrorisme

Tout en qualifiant les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis d'"acte de folie", il a estimé qu'il ne fallait "pas s'étonner" que des personnes aient recours à de tels actes en réaction au déséquilibre des pouvoirs dans le monde et aux tensions que ce déséquilibre nourrit, selon lui.
Le responsable libyen a également demandé aux anciens pays colonisateurs de verser des compensations à leurs anciennes colonies.
L'entourage de Nicolas Sarkozy a jusqu'ici refusé de commenter les déclarations du numéro un libyen.

Amnesty interpelle Sarkozy

Amnesty International a souligné samedi que la normalisation des relations avec la Libye ne devaient "pas occulter les violations graves des droits humains" dans ce pays dirigé par un "dictateur".
Rappelant que le colonel Kadhafi avait jugé vendredi à Lisbonne qu'il était "normal que les faibles aient recours au terrorisme", l'organisation de défense des droits de l'Homme a jugé que "ces propos inacceptables, révélateurs de l'état d'esprit du dictateur, doivent être dénoncés vigoureusement par le président (Nicolas) Sarkozy".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Visite de KADHAFI en France Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Visite de KADHAFI en France Empty
MessageSujet: La visite de Mouammar Kadhafi continue à semer le trouble   Visite de KADHAFI en France EmptyJeu 13 Déc 2007, 7:02 am

Source : http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20071212/tts-france-libye-kadhafi-ca02f96_2.html

La visite de Mouammar Kadhafi continue à semer le trouble

Reuters - Mercredi 12 décembre, 23h25 PARIS (Reuters) -

Citation :
Au troisième jour de sa visite officielle en France, Mouammar Kadhafi a continué mercredi à nourrir les controverses mais a condamné les attentats d'Alger comme le lui avait recommandé un peu plus tôt Nicolas Sarkozy.

Le numéro 1 libyen, dont la visite de cinq jours apparaît de plus en plus hors normes, a descendu la Seine en bateau, contraignant les autorités à interdire successivement aux piétons l'accès aux ponts de la capitale.

Il avait auparavant reçu des représentants du Medef, la principale organisation patronale, dans les salons du Ritz, et, dans la soirée, il a rencontré des femmes africaines au pavillon Gabriel.

Nicolas Sarkozy, qui n'a eu cesse de justifier la venue du numéro 1 libyen par la nécessité d'aider ce pays dans sa quête de "respectabilité", l'a reçu une nouvelle fois mercredi en l'invitant à condamner publiquement les attentats d'Alger.

"Il lui a dit qu'il était important qu'il fasse ce geste, lui qui a soutenu les mouvements de libération dans les années 1970 et 1980 et qui a tourné le dos au terrorisme", a fait savoir l'Elysée.

Lors de sa rencontre avec des personnalités féminines, le dirigeant libyen est allé dans ce sens. "Les attentats d'Alger sont des actes du diable, des actes condamnables", a-t-il déclaré.

Mouammar Kadhafi était arrivé dans la cour du palais présidentiel à bord de sa limousine blanche, portant une cape noire sur un costume noir.

Mardi soir, le dirigeant libyen avait dit ne pas être au courant des critiques suscitées par sa visite, affirmant que la question des droits de l'homme ne se posait pas en Libye.

Dans une interview au nouvel Observateur, diffusée dans l'après-midi, Nicolas Sarkozy a longuement plaidé pour sa "real politik" qui l'a conduit à avoir des contacts avec le président vénézuélien Hugo Chavez ou Bachar el-Assad, par exemple.

"C'ÉTAIT ASSEZ PITOYABLE"

"J'ai été le candidat des droits de l'Homme. Je le revendique", dit le président français pour qui la France "est utile quand elle parle à tout le monde", y compris Kadhafi.

Il répète avoir "parlé de tout, y compris des droits de l'homme" avec le dirigeant libyen, qui avait affirmé mardi que le sujet n'avait pas été abordé avec le président français.

Le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a cependant laissé percer son trouble, justifiant cette visite par l'évolution qu'il dit avoir constaté chez le dirigeant libyen mais condamnant ses propos "pitoyables" sur les droits de l'homme.

"Lorsqu'il a dit qu'il n'était pas pour des accords de paix entre Israël et la Palestine, il a eu tort. Lorsqu'il a parlé des droits de l'homme ici, c'est-à-dire des droits de l'homme dans notre pays et en Europe, c'était assez pitoyable et nous le condamnons", a dit le chef de la diplomatie française.

Dans la matinée, des ONG avaient reproché à Nicolas Sarkozy de faire passer des considérations mercantiles - la France espère une dizaine de milliards d'euros de retombées commerciales de cette visite - avant les droits humains.

La Ligue des droits de l'homme (LDH) a ainsi dénoncé le cynisme des autorités françaises qui reçoivent Mouammar Kadhafi "comme un prince" au moment où l'Algérie est frappée par des attentats.

Pour Amnesty international, Nicolas Sarkozy "ne peut se satisfaire de la conclusion d'accords commerciaux sans obtenir en parallèle des mesures concrètes pour une réelle amélioration des droits humains" en Libye.

Sur le site internet de Libération, Memona Hintermann, grand reporter à France 3, s'indigne de la visite du colonel Kadhafi qui a tenté de la violer, affirme-t-elle, lors d'un reportage en Lybie en 1984.

Elle explique avoir traité le sujet Kadhafi samedi en se "pinçant le nez" parce qu'il n'y avait personne d'autre à la rédaction.

"Quand je vois ce type, je le revois devant moi me menaçant de me flinguer. J'en parle aujourd'hui, car pour moi l'idée que Kadhafi puisse resurgir comme ça en étant porté aux nues par la République, c'était absolument inimaginable", dit-elle.

Gérard Bon

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Visite de KADHAFI en France Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-francophone.bbactif.com
 
Visite de KADHAFI en France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Politique étrangère française-
Sauter vers: