FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Canapé d’angle réversible Boston – tissu gris clair et blanc
299.99 € 399.99 €
Voir le deal

 

 Retour à "l'Entente cordiale" ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur



Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 70
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Retour à "l'Entente cordiale" ? Empty
MessageSujet: Retour à "l'Entente cordiale" ?   Retour à "l'Entente cordiale" ? EmptyVen 28 Mar 2008, 11:14 pm

Source : http://www.france24.com/fr/20080327-nicolas-sarkozy-rencontre-gordon-brown-france-grande-bretagne-economie-crise-credits&navi=MONDE

FRANCE - ROYAUME-UNI

Brown pour une "entente formidable"

Jeudi 27 mars 2008

Le président français Sarkozy a rencontré Gordon Brown. Les dossiers économiques et diplomatiques ont été au cœur des discussions.

Par FRANCE 24 avec dépêches

Citation :
Le président français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique Gordon Brown ont promis jeudi à Londres de lancer une "ère de coopération" notamment sur l’accroissement des échanges commerciaux entre les pays riches et les pays pauvres, la lutte contre l’immigration clandestine, et le réchauffement climatique.

Ils ont assuré d’une part leur volonté de se rencontrer plus régulièrement et de coordonner leur politique.

"Nous croyons qu’en travaillant ensemble, la France et le Royaume-Uni peuvent constituer une force plus importante", a dit Gordon Brown lors de la conférence de presse jointe avec Nicolas Sarkozy, ajoutant que ce serait une "entente formidable" et plus seulement "cordiale".

D’autre part, ils ont appelé à une plus grande transparence des marchés financiers. Pour les deux partenaires, il s’agit en particulier de "renforcer la gestion des risques".

Les deux hommes ont choisi de se rencontrer dans le nouveau stade londonien d’Arsenal, un endroit symbolique pour "ouvrir une nouvelle page" dans l’histoire commune des deux pays.

Des relations qui s'améliorent

Les relations franco-britanniques, qui s’étaient considérablement tendues après l’invasion de l’Irak de 2003, se sont sensiblement améliorées depuis l’arrivée des deux hommes au pouvoir l’an dernier.

Mercredi soir, au cours d’un dîner au château de Windsor avec la reine Elisabeth II, le chef d’Etat français a comparé les relations franco-britanniques à celle de deux frères. "Nous nous disputons parfois, peut-être même souvent. Mais nous nous sommes toujours traités avec respect et estime", a-t-il déclaré.

Gordon Brown a, de son côté, adopté un ton identique, affirmant un peu plus tôt mercredi, devant les membres de la Chambre des communes, que Londres et Paris "avaient de nombreux points communs et un agenda chargé pour le futur."

Vers plus de coopération en Afghanistan

Au cours d’un discours devant le Parlement britannique, Nicolas Sarkozy a annoncé que la France allait accroître la présence de ses troupes en Afghanistan, sans chiffrer précisément les renforts qu’il comptait mobiliser. Il s’agit selon lui de lutter contre "un retour des Taliban et d'Al-Qaïda à Kaboul". Sa déclaration a été à l’évidence très bien accueillie par le Royaume-Uni et les Etats-Unis mais a provoqué la polémique au Parlement français. Le chef d’Etat a réitéré sa déclaration jeudi, précisant qu’il était favorable à un débat "sans aucune réserve" devant le Parlement français.

Le nucléaire en question

Sur la question du nucléaire, Sarkozy et Brown veulent augmenter les échanges de techniciens entre les deux pays, ce qui permettrait à la France d’avoir un accès privilégié sur le marché britannique, et ce, alors que Londres a récemment décidé la construction d’une nouvelle centrale, marquant la reprise d’un projet nucléaire gelé depuis 20 ans par de puissants mouvements anti-nucléaires.

Cette perspective devrait réjouir la reine Elisabeth II, qui, au cours d’un fastueux banquet, a vanté les mérites des liens économiques croissants entre les deux pays. "Environ 300 000 Français travaillent au Royaume-Uni. Inversement, de nombreux Britanniques ont choisi de vivre en France. Culturellement, mais surtout économiquement, nous faisons tant de choses ensemble", a-t-elle déclaré.
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-francophone.bbactif.com
 
Retour à "l'Entente cordiale" ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour à "l'Entente cordiale" ?
» Compositeurs francophones: Joseph Canteloube
» La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be
» Difference entre les " Sans papiers " et les &quot
» Nicolas SARKOZY n'est pas le "bienvenu" en Algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Politique étrangère française-
Sauter vers: