FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -71%
RUSSELL Bureau console droit 2 tiroirs en maille rotin ...
Voir le deal
49.99 €

 

 LES ÉTIQUETTES D'UNE VIE

Aller en bas 
AuteurMessage
aigle gouvernant
Membre d'élite
Membre d'élite
aigle gouvernant


Masculin
Nombre de messages : 747
Age : 66
Localisation : gand (belgique)
Langue : français ,nl,anglais,allemand
Emploi/loisirs : pensionné ,multiples
Date d'inscription : 22/11/2020

LES ÉTIQUETTES D'UNE VIE Empty
MessageSujet: LES ÉTIQUETTES D'UNE VIE   LES ÉTIQUETTES D'UNE VIE EmptyLun 07 Déc 2020, 8:42 am


Inclassable et c'est tellement vrai ,les étiquettes ,celles qui vous collent , celles que vous portez lourdement depuis votre naissance ,mais aussi celles , que les gens donnent aux autres et gratuitement .



Tout d'abord celle que l'on porte depuis la naissance ,très lourde ,tout d'abord car fils unique ,

l'écusson , dans l'ordre héraldique , un seul titre nous précède , écuyer , au moyen-âge , il s'occupait du cheval ,des armes et veillait sur tout pour le chevalier ,il était donc son valet ,

élevé donc avec l'étiquette car fils unique , je n'ai connu que le vous de mon enfance ,aussi bien de mon arrière puis grand puis père , à l'église , lors des messes , à ledeberg ,les gens s'inclinaient à notre entrée (mon père et moi) ,2 sièges étaient à notre dispo ,avec une étiquette métallique au dos ,père était bienfaiteur pour les oeuvres , et était salué , à ledeberg chaque fois qu'il sortait de notre domaine familial qui existe toujours et que j'ai hérité ,vaste demeure de 6 chambres avec un énorme jardin ,ou des jardiniers s'occupent d'entretenir et ou un homme de confiance veille dessus et reçoit d'éventuel courrier ,une des dépendances est mise à la dispo du service social de ledeberg , il compte 40 chambres pour les sdf et les nécessiteux ,nous y venons en été avec la famille de mon épouse .

Revenons aux étiquettes , dés le plus jeune âge envoyé en pension avec les rigueurs de l'étiquette mais à la flamande , un coup de règle sur les doigts en cas d'erreur en classe , ou d'écart de règlement disciplinaire , un vrai couvent , et puis l'adolescence ou l'on voit les fourberies de scapin (molière) à pleine vue ,celles de gens qui donnent une étiquette par vue des habits , de la facade du visage , de la situation sociale et j'en passe , et puis toujours l'étiquette , pour le bal des débutants célèbre à bruxelles dans une grande salle ou le gratin de la jeunesse belge (haute bourgeoisie et noblesse ) avec leurs progénitures cherchent la partenaire et l'alliance pour leurs fils et filles (authentique) ,on me présenta de la jeune comtesse boutonneuse à une fille de banquier ultra riche (pas de rotschild comme macron mais pas loin) ,je déclinai toutes les propositions , je voulais choisir moi-même et ce que je fis avec erreur ,sauf il y a 5 ans ,là le choix le dernier fut le bon , l'étiquette aussi , ou lors d'une chasse à cour , un baron posait fièrement avec ses victimes dont un magnifique cerf , et ou j'eu l'audace du haut de mes 16 ans de lui faire remarquer sa lâcheté avec un fusil à lunette et ou si il aurait osé l'attaquer les mains nues ,et je fus immédiatement rabroué par père (décédé en 1992) qui me dit vous ne savez pas à qui vous parlez car le monsieur était un baron et gouverneur de province et annobli par la famille royale ,ce que l'on appelle chez nous un parvenu ,il sourit à mon propos , et dit oh c'est la jeunesse et leurs idéaux , laissons les rêver ,moi qui adore les animaux et ne supportent pas la maltraitance et puis la cerise du gâteau , la fin des rhétos , je terminais avec mon camarade waldemar (devenu médecin à bxl , et qui soigne la diaspora polonaise) ,en surclassement 94 % dans toutes les branches et quand j'arrivais présenter mes documents et résultat scolaires à père , il dit tu n'as pas honte ,deuxième derrière un fils d'immigré ! Les étiquettes in fine , ou au service militaire ,je sortais avec le grade de sous-lieutenant et là ma mère (décédée aussi et père m'attendait dans le train de retour d'allemagne (occupée après 40/45 , et ou mère ,me dit quel beau mec que mon fils (maman origine française) et père dit je suis très fier de toi et puis l'univ et la toute grande fierté du master en économie et sciences politiques ,la boucle est bouclée et puis une carrière captivante et une pension non moins captivante .Bonne soirée à toutes et tous erwin

 Réponse rapide
Revenir en haut Aller en bas
 
LES ÉTIQUETTES D'UNE VIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Agora :: Sujets de réflexion-
Sauter vers: