FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La méthode syllabique (témoignage)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

La méthode syllabique (témoignage) Empty
MessageSujet: La méthode syllabique (témoignage)   La méthode syllabique (témoignage) EmptyJeu 22 Juin 2006, 4:30 pm

Source : http://www.sauv.net/ctrc.php?id=6

La méthode syllabique

Citation :
Je viens de lire votre article "Pourquoi l'illettrisme n'est pas près de diminuer..." de Fanny Capel, paru dans le journal "Métro" du 23/09/02.

Je suis maman d'une fille de 13 ans (en 4ème) et d'un garçon de bientôt 9 ans (en CM1). J'ai lu cet article avec beaucoup d'intérêt car cela fait des années que je me bats verbalement contre les méthodes globales, semi-globales et mixte. Je souhaite que l'on revienne à la méthode syllabique (donc le B.A. BA). Jusqu'à présent on me répond que la méthode syllabique ne convenait pas à tout le monde et que tout va bien. Je me bats aussi contre les photocopies de textes à trous, contre le fait que l'on n'apprend plus par cœur en primaire.

Quand je vois le gouvernement (ancien et nouveau) se félicite des résultats du BAC de cette année, ça me met en colère. Combien de vrais bacheliers dans les 70% de réussite ? Combien d'étudiants n'ont eu leur BAC que parce qu'il fallait atteindre un pourcentage supérieur à l'année dernière ? Je n'ai pas le BAC mais je suis extrêmement fière de mon certificat d'études (je sais lire, écrire, compter).

Quand je vois des directeurs d'écoles se féliciter car 80% de leurs élèves de CM2 ont le niveau pour rentrer au collège ! Et quel niveau. En Maths, il suffit de savoir faire le problème suivant : Maman a 100 Frs, elle achète deux salades à 2 Frs, combien lui reste-t-il ? Moi à mon époque (j'ai 41 ans), nous en étions aux trains qui se croisent, aux baignoires qui se remplissent, au champ de forme bizarre, que l'agriculteur devait clôturer avec du fil barbelé et semer de blé et dont on nous demandait le prix à débourser (avec des mesures tel que la stère de bois, l'hectare, le m2 ….)

Jusqu'à présent je respectais le travail des instituteurs. Fin juin de cette année, j'avais décidé de mettre mes enfants à l'école parce que c'est obligatoire (du moins l'enseignement et je ne peux pas le faire moi-même) mais de faire comme je voulais une fois les enfants à la maison (apprendre les leçons par cœur, recopier les leçons et exercices puis déchirer les photocopies). Cette année, Quentin a une institutrice qui va dans ce sens. On copie les leçons, on fait beaucoup d'exercices, avec cette institutrice on revient plus vers les anciennes méthodes.

Pour vous donner un exemple mon fils en CP devait apprendre à lire avec la méthode mixte. A Pâques, Quentin ne savait toujours pas, et refusait d'apprendre les mots par cœur, cela l'ennuyait prodigieusement. Pendant les vacances de Pâques (j'étais au chômage), j'en ai eu marre et ma mère m'a prêté un livre de CP de 1946 (la bonne vieille méthode). Quentin a tout de suite apprécié cette méthode et avait envie d'apprendre. Résultat en 15 jours (parce que je l'ai freiné) il savait déchiffrer (je ne dis pas lire) sauf les syllabes "ille", les mots avec "y" et quelques autres syllabes plus difficiles. J'estime que Quentin et ses petits camarades avec la méthode syllabique auraient su déchiffrer en 1 mois, et aurait eu 9 mois pour apprendre à lire. En fait avec les méthodes globales et consoeur, on perd plus d'une année.

Plusieurs fois j'ai employé le terme instituteur. Je n'emploie jamais le terme professeur des écoles car c'est ma façon de contester. Se battre pour un titre alors qu'ils devraient se battre pour nos enfants, pour l'avenir de la France et de la langue française.


Mme Klich, parent d'élève FCPE, 91.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
La méthode syllabique (témoignage) Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
La méthode syllabique (témoignage)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Éducation-
Sauter vers: