FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le Hezbollah

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Le Hezbollah Empty
MessageSujet: Le Hezbollah   Le Hezbollah EmptyJeu 27 Juil 2006, 2:59 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hezbollah

Citation :
Le Hezbollah, ou Hizbollah, fondé en 1982, (en arabe ‮حزب الله‬, « Parti de Dieu »), est un mouvement politique chiite libanais possédant une branche armée qui fut à l'origine de sa création.

Sur l'emblème du Hezbollah est écrite, au-dessus de la main qui tient un AK-47, une expression extraite du Coran (V, 56) : « Certes les [gens du] Parti de Dieu (Hezbollah) sont les victorieux ».

Le Hezbollah 180pxflagofhezbollahsvgma3


Description

Le Hezbollah est considéré comme un mouvement de résistance par la Syrie, l'Iran et une partie du monde arabo-musulman. Il est tenu pour une organisation terroriste par (entres autres) les États-Unis[1], le Canada, le Royaume-Uni[2] et Israël. Concernant l'Union européenne, la position est contrastée : le Conseil de l'Union européenne inclut l'officier supérieur des services de renseignements du Hezbollah Imad Fa'iz Mughniyah (alias Mughniyah, Imad Fayiz) sur sa liste de terroristes[3]. Cette classification est contraignante mais ne concerne pas la branche civile du parti et sa branche armée située à l'intérieur du Liban. Sur le mouvement considéré dans son ensemble, le Conseil de l'Union a jusqu'ici jugé que le Hezbollah ne s'inscrivait pas parmi les mouvements terroristes, malgré plusieurs demandes américaines. Certains diplomates européens estiment que le dernier refus de mars 2005 de l'inscrire sur la liste des mouvements terroristes était motivé par le fait que l'Union européenne ne souhaitait pas, en cette période d'instabilité au Liban, aggraver la situation. À la différence du Conseil de l'Union européenne, le Parlement européen a adopté le 10 mars 2005 une résolution (par 473 voix pour et 33 contre)[4] déclarative et non contraignante pour les États membres qualifiant le Hezbollah de terroriste (« 7. considère qu'il existe des preuves irréfutables de l'action terroriste du Hezbollah et qu'il convient que le Conseil prenne toutes les mesures qui s'imposent pour mettre un terme à cette action »). L'ONU ne classe pas le Hezbollah dans sa liste des organisations terroristes mais le Conseil de sécurité de l'ONU appelle à son désarmement. (voir plus bas)

Le Hezbollah est tenu pour le responsable de nombreuses prises d'otages d'occidentaux, pour l'essentiel diplomates et journalistes, et de soldats israéliens dans les années 1980 et de l'orchestration d'attentats spectaculaires et meurtriers contre les forces occidentales présentes au Liban à cette époque. Il jouit d'une certaine popularité dans le monde arabo-musulman pour avoir contribué au retrait israélien du Liban Sud en juin 2000. Il s'inspire du principe du velayat-e faqih, c'est-à-dire la primauté des théologiens (velayat-e faqih signifie « gouvernement du docte ») sur la communauté chiite, à présent controversé.

Par ailleurs le Hezbollah traite d'affaires sociales par le biais d'hôpitaux, d'écoles, d'une chaîne de télévision et d'orphelinats. Suite aux élections législatives de mai-juin 2005, le mouvement compte 14 sièges au parlement libanais qui en compte 128 [5]. Le Hezbollah est actif principalement dans la vallée de la Bekaa, dans la banlieue sud de Beyrouth et au sud du Liban. Le groupe est dirigé par le sayed Hassan Nasrallah et est financé principalement par l'Iran et la Syrie, ainsi que par des fonds privés.

Histoire

La guerre civile

Fondé en 1982 avec l'appui de la Syrie, et surtout de l'Iran en réaction à l'invasion israélienne de juin 1982, le Hezbollah est rapidement devenu la principale organisation militaire de résistance à l'occupation par Israël du sud du Liban. Le Hezbollah réunit diverses mouvances, principalement le Amal Islamique (une dissidence d'Amal) et la branche libanaise du parti Ad-Daawa. À l'époque, les objectifs déclarés du parti étaient d'étendre la révolution islamique iranienne, et de créer un état islamique au Liban, ce qui leur donna le nom de « parti de Dieu » (Hezbollah) à l'origine par la critique. Aujourd'hui, il a temporairement renoncé à cet objectif. Dans les régions à prédominance chiite, il prend progressivement la place de son rival Amal, gangréné par la corruption.

Le 23 octobre 1983, deux attentats-suicides contre la force multinationale d'interposition font 248 morts américains et 58 morts français[6]. Les États-Unis accusent le Hezbollah et l'Iran d'être derrière l'attentat. Certains pensent que l'attentat qui fit partir les États-Unis et la France a été réalisé par un groupe d'hommes n'appartenant à aucun parti et qui rejoindront pour la plupart le Hezbollah bien après l'opération.

Suit un ensemble d'actions faisant connaître le mouvement, notamment des prises d'otages telles que celle, en 1985, du chercheur français Michel Seurat, décédé en captivité.

De 1985 à 1987, Amal affronte le Parti socialiste progressiste, le Hezbollah et les Palestiniens dans un épisode appelé « guerre des camps ». Début 1987, Amal est en déroute et la Syrie intervient militairement pour soutenir son plus proche allié. Des combats éclatent entre les militaires syriens et le Hezbollah. L'Iran intervient alors pour imposer un cessez-le-feu.

A partir d'avril 1988, le Hezbollah et Amal s'affrontent violemment pour la domination du sud de Beyrouth dans des combats qui font 600 morts en 2 semaines et qui voient le Hezbollah occuper 95% de la zone dès le 11 mai. L'armée syrienne s'interpose alors, le 25 mai, pour faire cesser les combats. Cette guerre fratricide chiite se clôturera par une trêve en janvier 1989 puis un accord de paix en octobre 1990[7].

Contrairement à Hassan Nasrallah, le guide spirituel du Hezbollah, Mohammad Hussein Fadlallah a des réserves à propos de la primauté du faqih (la jurisprudence religieuse, nommée velayat-e faqih en persan), doctrine développée par le premier le guide de la révolution iranienne, Rouhollah Khomeini . Après la mort de Khomeyni en 1989, Fadlallah ne se sent pas tenu de suivre son successeur Ali Khamenei sur toutes les questions. L'influence de l'Iran sur le mouvement diminue tout en restant importante.

Le conflit au sud du Liban 1990-2000

Entre 1990 et 2000, le Hezbollah renforce son alliance avec la Syrie et consolide son aile militaire. Il poursuit sa guérilla face à Israël dans un conflit qui dépasse largement le cadre du sud du Liban. La tension culmine par l'Opération Raisins de la colère menée par l'armée israélienne en avril 1996, qui se solde par la mort de 154 civils dont 107 au cours du massacre de Qana[8].

Le 17 mars 1992, une bombe fait 30 morts à l'ambassade israélienne en Argentine. Le 18 juin 1994, un attentat fait 87 morts dans un centre communautaire juif. L'état argentin a d'abord accusé formellement l'Iran et le Hezbollah d'être impliqués, et plusieurs membres de la communauté chiite locale sont arrêtés puis relâchés faute de preuve. Certains observateurs réfutent actuellement cette thèse se dirigeant vers une piste israélienne.[9]

Après le retrait israélien de juin 2000, une controverse éclate au sujet du secteur dit des fermes de Chebaa. Ce territoire capturé par Israël au cours de la guerre des Six-Jours est considéré comme syrien par l'ONU et Israël, mais libanais par le Liban, le Hezbollah et la Syrie. Les cartes officielles de l'ONU indiquent que les fermes de Chebaa se trouvent en territoire syrien, mais suite au retrait israélien, la Syrie et le Liban déclarent que ce territoire est libanais. L'ONU ne décide pas du tracé des frontières, mais puisque le gouvernement syrien refuse de notifier à l'ONU la souveraineté du Liban sur ces territoires, l'ONU considère actuellement les fermes de Chebaa comme syriennes. En conséquence, l'ONU considère le retrait israélien achevé, en accord avec les termes de la résolution 425 (1978).

Au sujet des fermes de Chebaa, le conflit dure donc toujours entre Israël et le Hezbollah. Épisodiquement, ce dernier mène des attaques contre les forces militaires israéliennes dans ce territoire, tandis que ces dernières pénètrent dans l'espace aérien libanais ou bombardent le Hezbollah en territoire libanais.

Le désarmement dans le cadre de la résolution 1559 (2004)

En septembre 2004, le conseil de sécurité de l'ONU a adopté par 9 voix pour (Allemagne, Angola, Bénin, Chili, Espagne, États-Unis, France, Roumanie, Royaume-Uni) et 6 abstentions (Algérie, Brésil, Chine, Pakistan, Philippines, Russie)[10] une résolution exigeant, entre autres, le désarmement de l'ensemble des forces non gouvernementales au Liban (« 3. Demande que toutes les milices libanaises et non libanaises soient dissoutes et désarmées »). Le Hezbollah fut très clairement désigné par les diplomates comme concerné, au premier chef, par cette résolution. Le Hezbollah a refusé, à ce jour, tout désarmement. Une partie des forces de l'opposition libanaise anti-syrienne favorables à l'exécution pleine et entière de cette résolution (c'est-à-dire un état libanais souverain) propose un plan de désarmement, que le Hezbollah refuse tant qu'il pense que l'armée libanaise ne peut pas assurer son travail au Sud-Liban. En mai 2005, les tractations se poursuivaient pour inciter le Hezbollah à proposer un plan de désarmement.

La huitième session de la conférence de dialogue visant à parvenir à un accord sur le désarmement du Hezbollah s’est ouverte le 8 juin 2006 à Beyrouth la capitale sur fond de désaccord. Les principaux leaders musulmans et chrétiens estiment que l’armée libanaise ne pourrait répondre face à la puissance militaire israélienne. Le Hezbollah estime être capable de riposter aux agressions israéliennes contre le Liban et demande le retrait israélien du secteur des fermes de Chebaa et le retour des Libanais prisonniers en Israël.

Participation au gouvernement libanais

Suite aux élections de mai-juin 2005, le Hezbollah obtient 11% des suffrages et le Bloc de la résistance et du développement, auquel il appartient, 27,4%. Concernant l'équilibre politique intérieur et extérieur, le Hezbollah prône désormais l'entente et le dialogue, sans ingérence extérieure. Son chef, Hassan Nasrallah, appelle au dialogue et se prononce en faveur d'un « gouvernement d'unité nationale ». Fort de ses 14 députés (sur 128), le Hezbollah rejoint pour la première fois le gouvernement le 19 juillet 2005. Il obtient officiellement un ministère sur 24, celui de l'énergie attribué à Mohammad Fneich, ou trois officieusement puisque Faouzi Saloukh et Trad Hamadé, respectivement nommés aux postes de ministre des affaires étrangères et du travail, sont considérés comme pro-Hezbollah.

Un financement controversé

Suite à un coup de filet des polices brésiliennes et équatoriennes, mené le 21 juin 2005, mettant à jour un réseau international de trafic de drogues, des soupçons se portent sur ce mouvement comme éventuelle destination des fonds issus de ce trafic[11].

Voir aussi

Al-Manar, chaîne libanaise de langue arabe, appartenant au Hezbollah.
Al-Nour, radio libanaise de langue arabe, liée à Al-Manar et donc au Hezbollah.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Le Hezbollah Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ungern
Membre d'élite
Membre d'élite


Masculin
Nombre de messages : 613
Date d'inscription : 24/03/2006

Le Hezbollah Empty
MessageSujet: Re: Le Hezbollah   Le Hezbollah EmptyJeu 27 Juil 2006, 3:50 pm

Et aussi :

http://palestine1967.site.voila.fr/liban/G.guerre.liban2.hezbollah.htm

http://palestine1967.site.voila.fr/liban/G.guerre.liban2.nasrallah.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://palestine1967.site.voila.fr
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Le Hezbollah Empty
MessageSujet: Re: Le Hezbollah   Le Hezbollah EmptyJeu 27 Juil 2006, 3:57 pm

Citation :
Hezbollah – Djihad Islamique - Le Parti de Dieu .

Mouvement islamique chiite libanais initialement proche de l’Iran et actuellement proche de la Syrie. Son chef historique a été le Cheicq Fadlallah jusqu’en 1987 .

Le but final du Hezbollah est la création au Liban d’un état islamique de type iranien, ainsi que du départ de tous les éléments « occidentaux » de la région.

Le Hezbollah a été fondé au Liban en 1982 , et s’est « intégré » dans la société libanaise au point de représenter actuellement
un groupe politique non négligeable : 10 députés sur les 128 qui composent le parlement libanais .

Bien que « le gros » de sa structure soit toujours au Liban, le Hezbollah a des « antennes » disséminées un peu partout dans le monde .

Il se compose d’une structure civile « ouverte » et d’une structure militaire « clandestine » .

Cette description que tu en fais sur ton site ne correspond guère à une parti démocratique ! De plus tu reconnais qu'il est manipulé de l'extérieur par la Syrie et l'Iran. Cela me fait pense aux VNV, Verfdinaso et Rex; partis fascistes de Belgique financés par le N.S.D.A.P. d'Adolf HITLER ! Eux aussi avaient des sièges au parlement, eux aussi venaient de Flandre ou de Wallonie !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Le Hezbollah Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 49
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Le Hezbollah Empty
MessageSujet: Re: Le Hezbollah   Le Hezbollah EmptyJeu 27 Juil 2006, 4:16 pm

Sans compter le racisme de cette phrase : "Le but final du Hezbollah... départ de tous les éléments « occidentaux » de la région."

Bravo !

Que dirait-on en France si un mouvement disait la même chose : "Le but final du mouvement truc-machin... départ de tous les éléments « orientaux» de la région."

matête

_________________
Le Hezbollah Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Le Hezbollah Empty
MessageSujet: Re: Le Hezbollah   Le Hezbollah EmptyJeu 27 Juil 2006, 4:36 pm

1° ce mouvement serait dissous;
2° ses dirigeants croupiraient en prison où on les retrouveraient pendus aux toilettes avec leurs lacets de chaussure;
3° CHIRAC implorerait le pardon aux terroristes et leur verserait une contribution volontaire.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Le Hezbollah Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ungern
Membre d'élite
Membre d'élite


Masculin
Nombre de messages : 613
Date d'inscription : 24/03/2006

Le Hezbollah Empty
MessageSujet: Re: Le Hezbollah   Le Hezbollah EmptyJeu 27 Juil 2006, 5:08 pm

Sur mon site,c'est "la vérité" .

Les choses n'avenceront que si les gens connaissent "la vérité" et en discutent .

On ne battit pas l'avenir sur des mensonges .


Je nai jamais dit que les Hezbollah étaient des saints .

Pour ma part toute "victoire" d'un groupe religieux quel qu'il soit et n'importe où dans le monde est une catastrophe .

Bref ,je suis contre et pour des raisons "différentes" :

a) le Hezbollal .
b) le Hamas
c) le Fatah
d) la politique suivie par l'etat d'Israël depuis 67 .

et aussi :

e) contre les religieux au pouvoir .
f) contre les manipulateurs d'opinion au pouvoir .
g) contre le mur
h) contre les chars dans les rues .
i) contre les kamikazes dans les bus
etc ....
Revenir en haut Aller en bas
http://palestine1967.site.voila.fr
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 49
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Le Hezbollah Empty
MessageSujet: Re: Le Hezbollah   Le Hezbollah EmptyJeu 27 Juil 2006, 8:20 pm

Bref, tu es pour la paix ; moi aussi !

bjr

_________________
Le Hezbollah Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




Le Hezbollah Empty
MessageSujet: Re: Le Hezbollah   Le Hezbollah Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Hezbollah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Terrorisme international-
Sauter vers: