FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le notre Père

Aller en bas 
AuteurMessage
genesiis
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 50
Localisation : Besançon - France
Langue : français
Emploi/loisirs : ^M theurge, métaphysicien ontologique...
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Le notre Père   Mar 29 Nov 2011, 5:15 pm

Interprétation et commentaires du « Notre Père »
Par genesis_magnificat@hotmail.com

Avertissement : Cette interprétation théologique est, par définition, personnelle et donc subjective. Elle n’a pas la prétention d’être universelle, mais au contraire, d’ouvrir un éventail de pistes de réflexion.


Matthieu 6.9-13 (évangile de Jésus de Nazareth par St Matthieu l’apôtre)
« 9 Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux !
10 Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
11 Donne nous aujourd’hui notre pain quotidien ;
12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;
13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre nous du mal. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen ! »

Luc 11.2-4 (évangile de Jésus de Nazareth par St Luc l’apôtre)
« 2 Quand vous priez, dites : Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
3 Donne-nous chaque jour notre pain quotidien ;
4 pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense ; et ne nous induis pas en tentation ; mais délivre-nous du mal. »

La Sainte Bible / d’après la traduction de Louis Second / Trinitarian bible society


« Notre Père qui es aux cieux » Matthieu 6.9 Luc 11.2

« Notre » puis par la suite « nous », « nos » indiquent implicitement que cette prière est non seulement un message d’un homme à son Dieu mais aussi d’une communauté à son Dieu. Le « notre » indique même un sentiment de possession exclusive. Ce qui implique qu’il existe d’autres pour lesquels cette prière est impropre. Cependant, puisqu’il s’agit du Père – Créateur - Verbe, il est pertinent d’estimer que la dite communauté est l’ensemble de la création. Cela suggèrerait donc l’existence d’autres ‘’mondes’’ dont la créature commune n’a pas à ce préoccuper. C’est donc un appel du théologien à la Kabbale.

« Père » est essentiellement une indication culturelle à rapprocher avec les termes de patriarche et de pasteur dans un temps ou le père subvenait aux besoins premiers des siens. Stephen KING par l’entremise de son héros Roland le pistolero évoque le visage de son père. Dans les deux cas il s’agit du sur-moi idéal ou imaginairement nous nous jugeons par le père idéal que nous aurions aimé avoir. Il est douteux d’y voir une allusion sexuelle. Evidemment, comme dit à « Notre », « Père » renvoi à « Créateur » (Genèse 1.3) qui renvoi à « Parole » (« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. » Jean 1) ou au Verbe (« Au commencement était le verbe et le verbe était Dieu » Frank HERBERT / Les hérétiques de Dune / p56/492).

« es » puis par la suite « ton » indique que le tutoiement (convivial) est de rigueur. Souligne l’unicité de Dieu. Rappelle le questionnement de Moïse : « Mais, s’ils me demandent quel est son nom, que leur répondrais-je ? Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui est. … L’Eternel, le Dieu de vos pères, … Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération. » Exode 3.13-15.

« aux cieux » on peut voir en cette localisation une symbolique anthropomorphique : Les cieux comme l’origine primale de la lumière (soleil & autres astres, foudre), comme étant le lieu du désir enfantin de voler, comme l’azimut d’une tête portée fièrement, comme l’aspiration évolutive de redresser l’humain de la posture simiesque (pour ne pas remonter plus loin) au-delà même de la stature debout. Mais aussi une référence aux cieux originels (Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. » Genèse 1.1) matrice du monde. Mais aussi par opposition au monde lui-même, un au-dessus spirituel (pour ne pas dire moral : « L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn. » Victor HUGO / La légende des Siècles / La conscience), une Voie ascendante (« vanité des vanités, tout est vanité. » L’Ecclésiaste 1-2), un au-delà. Mais encore un alibi ésotérique à l’astrologie comme étant parole de l’Éternel (Nostradamus). Le pluriel indique une pluralité de lieux en opposition avec l’unicité du Père ce qui donne un caractère multi (voir omni) – présent au Père. Ainsi est-Il à la fois élevé et présent ; tel un rapace diraient certains, telle la conscience diraient d’autres, … enfin tel un ami préoccupé peut-être. Ici encore « cieux » peut désigner des sphères ésotériques inaccessibles au commun mais pas à ceux qui cherchent à s’élever.

« Que ton nom soit sanctifié » Matthieu 6.10 Luc 11.2
L’absence du dit nom indique qu’il ne s’agit point de sanctifier un nom particulier comme une idole littéraire mais, tel un iconoclaste, de sanctifier tout nom qui se veut référer à Dieu. Ainsi c’est l’idée d’un Père aux cieux, par opposition aux idoles, qui doit présider à la sanctification de son nom ; Ceci peut ainsi concerner aussi bien une divinité unique, qu’une trinité, voir un panthéon si on considère la globalité nommée. Conventionnellement on indique cette sanctification par la majuscule initiale. Ainsi on peut se référer à Dieu, au Créateur, à Allah, au Père, à la Mère, au grand Esprit, à la Source, à la Lumière… Chaque nom apportant une facette, un point de vue dont le Tout est inaccessible.

« que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » Matthieu 6.10 Luc 11.2
Ainsi donc le Père a-t-Il donné libre arbitre au monde, si ce n’était pas le cas alors ces souhaits seraient déjà exhaussés. Il semblerait que ce soit déjà le cas au ciel ; il s’agit donc d’un ciel angélique. Par « sur la terre » il faut entendre « au monde » ; La différence entre les deux appellations suggère l’existence d’un « sous la terre ». La venue du règne… semble faire référence à l’apocalypse de Jean (Livre des révélations). Il y a là un cyclisme entre la genèse (« Puis l’Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé. » Genèse 2.8 « Et l’Eternel Dieu le chassa du jardin d’Eden, » Genèse 3.23) et l’apocalypse (« Et il me montra la grande ville, la sainte Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu » Apocalypse 21.10 « il n’entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau. » Apocalypse 21.27). Ce passage est donc le credo de ceux qui seront assis en présence de Dieu.

« ta volonté » indique explicitement un élément de la voie : le lâché prise rédempteur, l’humilité. Par opposition à l’orgueil : « L'arrogance et l'orgueil, la voie du mal, » Proverbes 8.13

« Donne nous aujourd’hui notre pain quotidien » Matthieu 6.11 « Donne-nous chaque jour notre pain quotidien » Luc 11.3
Ayant fait ses créatures avec des besoins terrestres il Lui est demandé d’y pourvoir. Mais surtout il Lui est demandé d’intervenir au monde. On peut en déduire qu’il intervient au monde mais qu’il préserve le libre arbitre : Les Actes sont cachés ; c’est le Voile, l’Arcane. Il est à noter que « Si Dieu voulait, tous les hommes de la terre croiraient. Veux-tu contraindre les hommes à devenir croyants ? » Sourate X verset 99

« pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés » Matthieu 6.12 « pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense ; » Luc 11.4
L’offensé doit accorder son pardon de tout cœur à condition que l’offenseur demande le pardon, regrette son offense, fasse tout son possible pour réparer l’offense. Le pêché est une offense faite à Dieu.

« ne nous induis pas en tentation, mais délivre nous du mal. » Matthieu 6.13 « et ne nous induis pas en tentation ; mais délivre-nous du mal. » Luc 11.4

« Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen ! » Matthieu 6.13
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le notre Père   Mer 30 Nov 2011, 2:14 pm

Agréable re-lecture du Pater Noster ...

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
genesiis
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 50
Localisation : Besançon - France
Langue : français
Emploi/loisirs : ^M theurge, métaphysicien ontologique...
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: Le notre Père   Jeu 01 Déc 2011, 2:22 am

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le notre Père   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le notre Père
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Président d'Honneur de notre forum
» OGM, du port de Sète à notre assiette
» 1790 - Cimetière St-Roch, Cimetière Protestants, Ossements Notre-Dame ...
» Sainte-Adresse - Notre-Dame-des-Flots
» "Notre pain quotidien", un film pour débattre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Religions, philosophies et idéologies diverses :: Les religions monothéistes et autres :: Les christianismes-
Sauter vers: