FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Belgique et le F.M.I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: La Belgique et le F.M.I.   Sam 28 Jan 2012, 2:19 pm

Source : http://www.lesoir.be/actualite/economie/2012-01-27/pour-le-fmi-la-belgique-est-deja-en-recession-893344.php

Pour le FMI, la Belgique est déjà en récession

Rédaction en ligne

vendredi 27 janvier 2012, 18:51

L'économie belge devrait connaître une croissance nulle cette année avant une lente reprise par la suite et une croissance prévue à 0,8 % du PIB en 2013, ressort-il d'un rapport du FMI à l'issue d'une mission menée en Belgique.




©AP


Le Fonds monétaire international a estimé vendredi que la Belgique était d'ores et déjà entrée en récession économique et que son produit intérieur brut devrait stagner en 2012. "Les
perspectives économiques sont difficiles. Une récession est déjà en cours en Belgique et il est prévu que le PIB réel stagnera en 2012, avant une lente reprise en 2013",
a affirmé le FMI dans les conclusions préliminaires de son rapport annuel sur l'économie belge.
Le Fonds, qui n'a pas de définition officielle de "récession", n'a pas donné de chiffre ni de période précise.
La Belgique, dont l'économie est l'une des plus ouvertes au monde, n'échappe pas aux turbulences de la zone euro. Le FMI prévoit une stagnation du PIB belge, voire une légère contraction de -0,1 % en 2012. Ces prévisions de « croissance » sont plus pessimistes -peut-être parce que plus récentes- que les prévisions formulées par la Banque nationale de Belgique ou par l'OCDE (+0,5 %). Pour l'année prochaine, le FMI table sur une lente reprise de l'économie belge, avec une progression du PIB qui devrait toutefois rester inférieure à 1 %, aux alentours de 0,8 %.
Dans ce contexte, le chômage devrait à nouveau repartir à la hausse, prévoit le FMI, les récentes réformes du gouvernement fédéral en matière d'emploi demandant un certain temps avant de produire leurs effets. Le FMI s'attend en outre à ce que l'inflation reste supérieure à 2 % en 2012, ce qui risque de mettre le budget fédéral sous pression et d'affaiblir la
compétitivité de la Belgique.
Belga et AFP

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Jean Aymar
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 16
Age : 64
Localisation : Département d'Entre Sambre et Meuse
Langue : français
Emploi/loisirs : révolutionnaire
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: La Belgique et le F.M.I.   Sam 28 Jan 2012, 3:33 pm

Nous serons donc victime d'une récession passagère de 12 mois, avec un risque de déficit légèrement négatif, suivie d'une embellie timide en 2013... Je ne savais pas que Lagarde avait eu la météo dans ses attributions!
Citation :
Le Fonds, qui n'a pas de définition officielle de "récession", n'a pas donné de chiffre ni de période précise.
C'est vrai que la météo a toujours eu un côté aléatoire.

Citation :
Le FMI s'attend en outre à ce que l'inflation reste supérieure à 2 % en 2012, ce qui risque de mettre le budget fédéral sous pression et d'affaiblir la
compétitivité de la Belgique.

Là, par contre, il faudrait définir la cause de cette inflation spécifiquement belge. Lagarde sous entend que la liaison des salaires à l'index en est la cause, puisque c'est une spécificité belge?
Si oui, c'est de nouveau ne voir la scène que par le petit bout de la lorgnette.
La réalité belge est tout autre!
Lorsque l'index pivot(moyenne des prix des principaux produits en Belgique) dépasse une certaine marge, il y a adaptation des salaires par ce qu'on appelle un saut d'index. Ce saut permet de ne pas diminuer le pouvoir d'achat de ceux qui travaillent.
Ce que l'on constate, c'est que ce saut d'index à peine officialisé, les prix des produits, repris dans l'index pivot, sont partis à la hausse pour "manger" la valeur de ce saut d'index... Tant et si bien qu'on parle déjà d'un risque de dépassement du nouvel index pivot pour le mois de ...mars!
C'est la politique du serpent qui se mord la queue, ni plus, ni moins.
Alors proposer de ne plus lier les salaires à l'index(où à l'indice des prix de la consommation) pour obtenir une "stabilisation" des dits prix à la consommation, serait la panacée universelle?
Ailleurs, peu être, mais pas en Belgique!
Pour nos amis français et nos lecteurs, il faut savoir que la Belgique est le seul pays européen qui, par sa politique de libéralisation de l'offre(libre concurrence), a vu les prix de la téléphonie, de la fourniture d'énergie ou de sa distribution plus que doubler, voire tripler depuis son introduction.
La Belgique refuse encore et toujours de développer un organisme compétent ET avec compétences, de surveillance des prix.
La déclaration gouvernementale fait bien état d'un voeux pieux de permettre à un organisme, dont les fonctions restent à définir, de faire des recommandations au gouvernement, mais n'impose aucune règle.
Par contre, on entend de plus en plus souvent la nécessité de se mettre en conformité avec la politique des autres pays européens en ce qui concerne la suppression de cette liaison des salaires à l'index.

Alors, pour moi, ce rapport ne sert qu'à apporter un peu plus d'eau au moulin des tenants d'un politique de régression sociale.
Je finirai par croire qu'entre dirigeants du BRIC ou de l'Occident, il y a un point commun: nous compter comme coût économique et rien de plus!
Revenir en haut Aller en bas
 
La Belgique et le F.M.I.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: