FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Responsabilité pénale sera imposée pour abus de drogues en Russie

Aller en bas 
AuteurMessage
Natalia Fabritsius
Nouveau membre
Nouveau membre


Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 33
Localisation : Kirghizstan
Langue : français, russe
Emploi/loisirs : La Ligue mondiale, Esprit libre de drogues
Date d'inscription : 10/05/2012

Responsabilité pénale sera imposée pour abus de drogues en Russie Empty
MessageSujet: Responsabilité pénale sera imposée pour abus de drogues en Russie   Responsabilité pénale sera imposée pour abus de drogues en Russie EmptyJeu 10 Mai 2012, 9:48 am

La vue d`Etat sur le problème de la toxicomanie : les limites de la liberté

La Ligue mondiale «Esprit libre de drogues» a invité à la plateforme de discussion
"Maya" les savants, les hommes d'État et les experts de la
toxicomanie, des gens de tout le monde pour examiner le projet de loi. «Je ne
connais tout à fait bien la situation avec les drogues en Russie, – a avoué au
cours de la conférence John Cooper, le professeur de mass-média et les
communications (États-Unis d'Amérique), – mais je comprends que l'ordre social, qui se
désagrégera à l'instant, à côté de la tendance de la satisfaction des désirs
personnels, crée le milieu favorable à la croissance de la toxicomanie. Dans
une telle situation, en prenant en considération la prospérité de la corruption
en Russie, les lois ne seront jamais effectives, et n'apporteront pas aucuns
résultats», – a-t-il conclu.

Léopold von Berne, l`expert de la toxicomanie, le chef du département local de la santé
publique de la ville de Gernskhajm (Allemagne) a paré le parti pris et rigide de son
collègue américain: «Le gouvernement de chaque pays est informé mieux de la
situation de la toxicomanie. Il faut tenir compte de la mentalité de la Russie.
Peut être, les mesures semblables seront effectives, – il a proposé de déplacer
les accents. – Selon les rapports existant le problème épineux est
l'importation dans la Russie de la contrebande des opiats et des canabinoïdes
de l'Afghanistan et des pays de l'Asie centrale. À mon avis, il faut donner plus
d'attention à cela».

Les mots de Léopold von Berne a confirmé Alexandre Mikhajlov, l`ex chef du Département de
l'activité interdépartementale et du Service fédéral du contrôle des drogues de
la Russie, le major général du FSB de réserve: « L`expérience de la Suède
est plus proche pour nous: la nécessité du traitement pour les toxicomanes et
la pratique rigide criminelle pour les traficants», – est-il persuadé. Selon
lui, les pouvoirs suédois ont essayé tout – de la légalisation à l`interdiction
complète, et le dernier a été le plus effectif.

Alexandre Mikhajlov a confirmé partiellement les mots de John Cooper, ayant dit au nom
des fonctionnaires que «dans notre activité nous sommes embourbés dans les
lourdeurs administratives bureaucratiques, la sécheresse d'âme, l'inutilité de
plusieurs exécutifs … nous sommes déchirés par les chamailleries
interdépartementales et la contradiction». De plus, le travailleur ancien du
Service fédéral du contrôle des drogues a dit que au cours d`une des
conférences il a compté que «quand nous siégions deux personnes ont péri (des
drogues – rem. réd.), et combien de
telles séances, de telles conférences et les logomachies!», – a-t-il dit.

Farouk Albaz, le scientifique, le spécialiste de NASA (Egypte) a mentionné aussi les
particularités de la mentalité russe. Selon lui, «la conclusion forcée est une
méthode efficace de la lutte contre les drogues. Particulièrement pour la
mentalité de la Russie».

En revenant au projet de loi, Vsevolod Bogdanov, le président de l'union des
journalistes de la Fédération de Russie, a marqué que «la loi peut poursuivre
les buts les plus nobles, la plus importante c`est la question du trafic. On connait les cas, quand les
collaborateurs des structures de l'ordre mettaient les drogues au but des
pots-de-vin ou aux autres buts illégaux. La possibilité d'expédier forcément
chaque personne indésirable au « traitement» (par exemple, le concurrent
du business, etc.) présente un grand danger pour la toute société », – a-t-il
dit.

D'autre part, James Hartmann, le psychiatre autrichien-américain et le philosophe-existentialiste,
le Membre honoraire de la Société de la philosophie existentialiste a rappelé
que «ce n`est que le projet de loi. On verra, s'il sera opportun et effectif.
La toxicomanie est la maladie terrible et il faut la lutter, en utilisant les
mesures radicales».

Lutfi Al-Zoabi, le reporter, le journaliste et le rédacteur de la chaîne de télévision
« Al-Arabie » a proposé le moyen de la lutte. «La lutte d'information
c`est l'arme l`une des plus essentielles, – a-t-il dit au cours de la
conférence. – la famille, les amis, le collègue et la société influencent aussi
à l'opinion de la personne. Néanmoins, les parents informés et la jeunesse
pourront mettre en garde les enfants et les amis de cette épidémie terrible».

La Ligue mondiale «Esprit libre de drogues» et personnellement son Président, le professeur
Jenichbek Nazaraliev, remercie tous les participants de l'action! Il espère sur
la coopération ultérieure!

Vous pouvez prendre connaissance des autres opinions sur le site du projet "Maya"
www.mayaplanet.org/fra/conference
Revenir en haut Aller en bas
 
Responsabilité pénale sera imposée pour abus de drogues en Russie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Santé, maladies, handicaps, mort, ... :: Psychiatrie, toxicomanie et paramédical-
Sauter vers: