FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'homme de Néandertal (Elsa)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'homme de Néandertal  (Elsa) Empty
MessageSujet: L'homme de Néandertal (Elsa)   L'homme de Néandertal  (Elsa) EmptyVen 12 Mai 2006, 11:10 pm

L'homme de Néandertal

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9anderthal

Citation :
L'homme de Néandertal est un homme préhistorique, dit aussi néandertalien.
Cette appellation signifie « vallée de Neander » en allemand.
Il s'agit d'un lieu proche de Düsseldorf où des fragments de squelettes furent découverts en 1856.

Les premières traces de peuplement néanderthalien en Europe remontent à 300 000 ans.
Cette espèce humaine, très spécialisée, semble n'avoir existé qu'en Europe et au Proche-Orient.
Elle a disparu, il y a près de 35 000 ans, après avoir cohabité quelques millénaires avec l'Homo sapiens.

Caractéristiques physiques

Contemporains de la glaciation de Würm, les néandertaliens semblent avoir été particulièrement adaptés au froid.
Ils sont de corpulence très massive (90 kg et 1,65 m pour les mâles).
Leur crâne est bombé à l'arrière avec des orbites marquées et un front fuyant.
Leur capacité cranienne est comparable, et même légèrement supérieure, à celle de l'humain moderne.

Culture et technologies

Longtemps considéré comme une brute épaisse, on lui reconnaît aujourd'hui une riche tradition culturelle.
Les premières tombes connues sont néandertaliennes par exemple. Il est a peu près certain que les neandertaliens possédaient un langage évolué.

Homo sapiens neanderthalensis

À l'heure actuelle, un débat important au sujet de l'Homme de Néandertal réside dans son appartenance à notre espèce (Homo sapiens neanderthalensis) ou à son cousinage (Homo neanderthalensis).

Dans les années 1960, tous les hominidés (hormis les australopithèques) ont été regroupé dans le genre Homo puis les néandertaliens ont été inclus comme nouvelle variété d'homo sapiens.
Il est intéressant de remarquer que l'initiative de cette révision taxinomique vient de chercheurs qui n'ont jamais travaillé sur des fossiles humains.
Par exemple, Ernst Mayer, qui déclara que «jamais plus d'une seule espèce d'homme n'a existé au même moment » était ainsi un ornithologue.
On peut également citer le généticien Theodosius Dobzhansky.

Les multiples études anthropologiques et morphométriques ne permettent pas de faire clairement la différence, bien que la tendance serait au cousinage.
En effet, la majorité des paléontologues estime qu'il s'agit de la dernière bifurcation de l'espèce humaine.

Il est aujourd'hui généralement admis que ces bouleversements étaient principalement motivés par des considérations politiques et morales, cette polémique est en effet née à la suite de la Seconde Guerre mondiale, quand les biologistes ont massivement pris position contre la validité scientifique du racisme. Sous l'influence de la théorie synthétique de l'évolution, certains scientifiques ont alors voulu étendre la notion d'unité de l'humanité à l'ensemble de nos ancêtres.

Par ailleurs, de récents travaux sur de l'ADN extrait d'ossements néandertaliens indiquent un cheminement séparé des lignées humaine et neandertalienne pendant 500 000 ans.

Extinction des Néandertaliens

Un autre débat important réside dans le mode de disparition des néandertaliens.
On distingue trois tendances:

- disparition « autonome » du fait de la disparition du gibier, de modifications climatiques, ou de limitation de l'évolution sociale nécessaire par le potentiel de sociabilité génétiquement déterminé, ou de divers facteurs combinés, les néandertaliens ayant un mode de vie très spécialisé ;

- élimination des néandertaliens par les sapiens modernes, par guerres sur les zones de contact et réduction des territoires néandertaliens ;

- réduction progressive des populations néandertaliennes selon l'une ou l'autre des possibilités ci-dessus, mais dissolution de la population néandertalienne dans la population sapiens par la possibilité d'accouplement (comme indiqué au paragraphe précédent, les possibilités de reproduction entre Sapiens Sapiens et Néandertaliens ne sont pas connues).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
L'homme de Néandertal  (Elsa) Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
L'homme de Néandertal (Elsa)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Les 10 animaux les plus dangereux pour l'homme
» Actualités judiciaires des droits de l'homme en Ukraine
» L'arrestation de "l'homme le plus recherché d'Europe" devrait poser des questions et exiger une réflexion...
» GENDARMERIE/DROITS DE L'HOMME/LIBERTE DE LA PRESSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: La préhistoire-
Sauter vers: