FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Adieu ma France" Général Bigeard

Aller en bas 
AuteurMessage
Bonapartiste 31
Membre régulier
Membre régulier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 99
Age : 47
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: "Adieu ma France" Général Bigeard   Lun 15 Mai 2006, 4:15 pm

Avec "Adieu ma France", le général Bigeard nous livre un dernier ouvrage simple, rapide et précis. A 90 ans, toujours debout sur "la piste sans fin", Bruno* nous transmet ce qu'il nomme lui-même son testament.

Comme à son habitude, franc et direct, Bigeard se souvient aussi de "sa" France, celle du sacrifice, de l'honneur. Cette France de la victoire, fière de son histoire, de son drapeau et tous ceux qui se sont battus pour elle au cours de sa longue histoire. Mais loin d'être un livre passéiste, celui-ci est ouvert sur le présent et tourné vers l'avenir.

Ce n'est pas en nostalgique et en déclinologue** qu'écrit le général mais en crieur de vérités, de ces vérités qui font mal à entendre pour certains mais qui dopent la volonté des autres, Le vieux para constate, avec la verve que nous lui connaissons, l'oubli du patriotisme qui touche jusqu'au plus haute sphère de l'Etat, la disparition de l'identité française au profit d'une identité indéterminée. Il dénonce aussi la non intégration de millions d'immigrés, le danger d'un islam intolérant. Il fustige la perte de prestige de la fonction présidentielle et la mascarade du gouvernement à trois tête que nous connaissons actuellement…

Comme de nombreux français, qui d'ailleurs l'inondent de courrier, le général Bigeard se sent de plus étranger dans son pays et au monde du XXIème siècle dans lequel nous connaissons la confusion des valeurs mais comme ces mêmes Français, patriotes et ne baissant pas les bras, il crois en l'avenir. Il tire juste le signal d'alarme, avant qu'il ne soit trop tard et que l'on ne puisse plus éviter le mur.

Comme toujours, les bien-pensants, les rois du politiquement correct verrons dans ce livre le dernier coup de gueule d'un vieux réac, les derniers "aboiements" d'un vieux militaire, mais les autres que vont ils penser ???

Pour nous qui suivons depuis longtemps le général nous savons ce qu'il en est, mais pour les nouveaux, les plus jeunes, nous disons qu'il est temps d'écouter le général. Il a toujours posé les bonnes questions, il a très souvent donner les bonnes réponses. Aujourd'hui avec ce livre il donne un nouveau signe fort, n'est-il pas temps de l'écouter ?

Le général nous propose de le suivre à travers son livre, mais le général sait que nous sommes des milliers à être prêt à le suivre tout court... Un mot de sa part, et vous verrez des quatre coins de l'Héxagone se lever les patriotes, ceux qui croient et qui veulent bouger la France, la remettre sur le bon chemin.

On va nous traiter de réacs, de fachos mais nous nous savons ce que nous sommes, des Français, de sol et/ou de sang, qui ne veulent pas voir la France, la "Grande" France disparaître.
Face à la France de l'effacement, de la défaite, face à cette France qui préfère commémorer Trafalgar ou bien se repentir sur tout et n'importe quoi, qui est prête à tout sacrifier sur l'autel du libéralisme effréné, nous opposons la France qui gagne, la France d'Austerlitz, la France du progrès et du réel.

Général Bigeard, nous serons toujours avec vous pour Croire et Oser.


*Bruno, indicatif radio du général Bigeard lors de sa carrière militaire.
** Pour reprendre un terme cher à notre Premier Ministre actuel.


**********

Biographie du général Bigeard ( Marcel )

14 février 1916 : naissance à Toul
1930 - 1936 : employé de banque à la Société Générale à Toul
septembre 1936 : appelé au service militaire, il est libéré en 1938
1939-1941 : rappelé au service, il est nommé sergent. Durant la "drôle de guerre", il est volontaire pour les Groupes Francs où il passe sergent-chef, puis adjudant. Il reçoit trois citations et la première de ses cinq blessures. Il est fait prisonnier après la signature de l'armistice ( il est du dernier carré des Vosges ). Il réussira à s'évader en novembre 1941 après deux autres tentatives.
1942-1944 : il reprend du service dans les Troupes Coloniales et sert au Sénégal avant de rejoindre l'Afrique du Nord avec le grade de sous-lieutenant. Il est volontaire pour être parachuté en France. Entraîné par les Anglais et nommé chef de bataillon temporaire, il est parachuté en France en 1944. Il devient chef du département de l'Ariège, il dirige les maquis et libère Foix. Après de durs combats, il fait, avec les maquis, 1200 prisonniers allemands. Il est nommé capitaine à titre définitif.
1945-1947 : il fait un premier séjour en Indochine, en haute région tonkinoise.
1948-1951 : 2ème séjour en Indochine où il commande une compagnie parachutiste puis un bataillon Thaï et enfin le Bataillon de Marche Indochinois .
1952-1954 : 3ème séjour en Indochine, avec le grade de chef de bataillon, il commande le 6ème Bataillon de Parachutistes Coloniaux. En 1952, il atteint la notoriété grâce à l'affaire de Tu Lé. Il est promu lieutenant colonel à Dien Bien Phu où il est l'âme de la résistance. Fait prisonnier par les Viets, il sera libéré après les accords de Genève.
1955-1960 : il participe aux combats d'Algérie à la tête du 3ème Régiment Parachutistes Coloniaux, puis il est nommé directeur de l'Ecole de contre guérilla à Philippeville et enfin commandant du secteur de Saida.
1960-1963 : bien que non impliqué directement dans l'affaire des barricades d'Alger, sa célébrité et son franc parler inquiète. Il est envoyé en Centre Afrique à la tête du 6ème Régiment Interarmes d'Outre Mer.
1963-1970 : il est auditeur libre à l'Ecole de Guerre. Il prend ensuite le commandement des 25ème puis 20ème Brigades parachutistes à Pau et Toulouse. Nommé général de brigade en 1967, il sera, de 1968 à 1970, commandant supérieur des Forces françaises terrestre du point d'appui de Dakar.
1971-1974 : général de division et commandant des Forces françaises du sud de l'Océan Indien. Il sera, pendant quelque mois, adjoint au général gouverneur militaire de Paris avant de recevoir en 1974, sa 4ème étoile et d'être nommé commandant de la 4ème Région Militaire à Bordeaux.
Sa compétence et sa popularité lui valent d'être appelé au gouvernement par le président Giscard d'Estaing. Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la défense en janvier 1975, il démissionne en août 1976.
Elu député de la Meurthe-et-Moselle en 1978, il a été réélu jusqu'en 1988.


Le général Bigeard, l'officier le plus décoré de l'armée française :

Grand-croix de la Légion d'Honneur
25 citations dont 17 palmes sur les Croix de guerre 39-45, des T.O.E. et de la Valeur Militaire
Médaille de la Résistance
Médaille des blessés ( 5 blessures de guerre )
Distinguished Service Order ( décoration anglaise )
Grand Officier du Mérite sénégalais
Grand Officier du Mérite malgache
Grand Officier du Mérite togolais
Grand Officier du Mérite comorien
Grand Officier Arabie Saoudite
Commandeur Fédération pays Thaï
Cmmandeur du Dragon d'Annam
Commender American Legion
Officier du million d'éléphants (Laos)


Bibliographie du général Bigeard

Aucune bête au monde - Editions de la pensée moderne ( réédité )
La piste sans fin - Edition de la pensée moderne ( réédité )
Contre guérilla - 1957
Pour une parcelle de gloire - Plon - 1975 ( réédité en 1997 chez édition n°1 )
De la brousse à la jungle - Hachette Carrère - 1994
Ma guerre d'Indochine - Hachette Carrère - 1994
Ma guerre d'Algérie - Hachette Carrère - 1995
France, réveille-toi - Edition n°1 - 1997
Lettres d'Indochine (tome1) - Edition n°1 - 1998
Lettres d'Indochine (tome2) - Edition n°1 - 1999
Le siècle des Héros - Edition n°1 - 2000
J'ai mal à la France - Edition du Polygone - 2001
Crier ma vérité - Le rocher - 2002
Adieu ma France - Le Rocher - 2006

_________________
CROIRE ET OSER
Revenir en haut Aller en bas
http://gapatriote.canalblog.com/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: "Adieu ma France" Général Bigeard   Lun 15 Mai 2006, 4:25 pm

Citation :
Comme de nombreux français, qui d'ailleurs l'inondent de courrier, le général Bigeard se sent de plus étranger dans son pays et au monde du XXIème siècle dans lequel nous connaissons la confusion des valeurs mais comme ces mêmes Français, patriotes et ne baissant pas les bras, il crois en l'avenir. Il tire juste le signal d'alarme, avant qu'il ne soit trop tard et que l'on ne puisse plus éviter le mur.

C'est tellement vrai ! Dommage que l'armée française soit tellement bridée tant par son Ministre de la Défense que par son Président !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 59
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: "Adieu ma France" Général Bigeard   Mer 26 Juil 2006, 9:20 am

C'est un très beau livre, que j'ai lu il y a quelques mois. Une écriture simple, directe, qui va droit au but.

Vraiment pas de quoi se moquer. Les inquiétudes du général Bigeard, je les partage. J'aimerais que la plupart des Français en fassent autant avant qu'il ne soit trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: "Adieu ma France" Général Bigeard   Mer 26 Juil 2006, 9:37 am

Mais les medias, lorsqu'ils parlent de Bigeard, c'est pour le traîter de "faf" ! Vive la gauche-caviar française !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Adieu ma France" Général Bigeard   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Adieu ma France" Général Bigeard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Adieu .. M'sieur le professeur "
» Adieu les kilos et les complexes!!!
» La promotion « Général Bigeard » de l’Ecole militaire interarmes solidaire des blessés de l’armée de Terre
» Adieu "George" la tortue
» soutenir le transfert des cendres du général BIGEARD aux Invalides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Théâtres, spectacles, littérature, poésie, beaux-arts, photographie, architecture, BD, mangas, tourisme, sport, divers :: Littérature, poésie-
Sauter vers: