FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les Chiennes de garde (Elsa)

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Les Chiennes de garde (Elsa) Empty
MessageSujet: Les Chiennes de garde (Elsa)   Les Chiennes de garde (Elsa) EmptyMar 30 Mai 2006, 9:09 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiennes_de_garde

Citation :
Les chiennes de garde sont un mouvement féministe français contre le sexisme en politique.
Leur mission est de lutter contre la violence sexiste. L'association a choisi le nom de chiennes de garde pour mieux dénoncer la stigmatisation des femmes en tant que telles.

Leur devise : Adresser une injure sexiste à une femme publique, c'est insulter toutes les femmes

Formation

Suite aux incidents connus par diverses femmes politiques (Simone Veil en 1974 lors de la défense de la loi sur l'IVG, Yvette Roudy en 1983 lors de l'adoption de la première loi anti-sexiste, Edith Cresson lors de son discours d'investiture comme Première Ministre, Nicole Nottat, dirigeante de la CFDT, insultée par des militants de Force Ouvrière et Dominique Voynet, ministre de l'Environnement, accueillie au cri de « Enlève ton slip, salope! » Au Salon de l'agriculture...),

Florence Montreynaud, écrivaine et militante de toutes les causes féministes, décide de constituer un réseau de lutte contre les insultes sexistes avec d'autres féministes.

Après la présidence de Florence Montreynaud, Isabelle Alonso lui a succédé jusqu'en juin 2003, et Yanne Prez est l'actuelle présidente (décembre 2004).

Les chiennes de garde ont commencé entre autres avec une pétition lancée en faveur de la ministre de l'Environnement, pétition qui se transforma rapidement en manifeste des Chiennes de garde.[1]

Le manifeste des Chiennes de garde a été signé 8 mars 1999. Le 13 septembre 1999, il a recueilli 691 signatures (519 femmes, 164 hommes et 8 associations). Il a recueilli le soutien des féministes qui viennent pourtant de se déchirer autour de l'inscrïption du principe de parité dans la Constitution.

Nous vivons en démocratie.
Le droit est libre, mais tous les arguments ne sont pas légitimes.
Toute femme qui s'expose, qui s'affirme, qui s'affiche, court le risque d'être traitée de « pute » ;
si elle réussit, elle est souvent suspectée d'avoir « couché ».
Toute femme visible est jugée sur son apparence et étiquetée : mère, bonne copine, bonne à tout faire, lesbienne, putain, etc.

Ca suffit !
Nous, Chiennes de garde, nous montrons les crocs. Adresser une injure sexiste à une femme publique, c'est insulter toutes les femmes.
Nous nous engageons à manifester notre soutien aux femmes publiques attaquées en tant que femmes.
Nous affirmons la liberté d'action et de choix de toutes les femmes.
Nous, chiennes de garde, nous gardons une valeur précieuse : la dignité des femmes.
À bons entendeurs, salut.

Actions

- 8 mars 1999,
Journée internationale des femmes, les Chiennes de garde apportent leur soutien à Dominique Voynet, ministre de l'environnement, Verte, insultée comme femme.

- 6 septembre 1999,
pour des excuses à Laure Adler, directrice de Radio-France, après diffusion d'un tract insultant (surnoms donnés : la taulière, ou la Pompadour) par les militants du syndicat Force ouvrière.

-1er octobre 1999,
soutien à Sheikh Hasina Wajed, Première ministre du Bangladesh, et à l'écrivaine Taslima Nasreen, menacée de mort par des islamistes.

-6 octobre 1999,
soutien à Martine Aubry, ministre, contre les propos sexistes d'un patron, et pour la mise au point de la lutte contre le sexisme du programme du Medef.

- 16 novembre 1999,
soutien à deux femmes interdites d'accès à la brasserie parisienne, le Fouquet's, car non accompagnées.

Signataires (Liste non exhaustive)

Michèle Perrot (historienne),
Isabelle Autissier (navigatrice),
Laure Adler (directrice de France Culture),
Hervé Baro (secrétaire général du SE - FEN),
Huguette Bouchardeau (ethnologue),
Michèle Cotta (ex-directrice France 2),
Boris Cyrulnik,
Jacques Gaillot (évêque),
Stéphane Hessel (ambassadeur de France),
Sonia Rykiel (styliste),
Pascal Bruckner (écrivain), Françoise Héritier,
Alain Touraine,
Françoise Gaspard (sociologue, ex-maire et ex-députée socialiste),

les députés européens :

Olivier Duhamel,
Geneviève Fraisse,
Alain Lipietz,

les députés/ministres :

Yves Cochet,
Roselyne Bachelot,
Véronique Neiertz,

les écrivains :

Malek Chebel,
Catherine Clément,
Amélie Nothomb,
Marie Darrieussecq,
Régis Debray,
Régine Deforges,
Claire Etcherelli,

les philosophes :

Pierre-André Taguieff,
André Comte-Sponville,

et nombre d'anonymes.

Certains signataires redoutent le danger du politiquement correct à l'étasunienne. Ils ne souhaitent pas voir apparaître une intolérance frénétique, et souhaitent sauvegarder la liberté polémique qui fait vivre la démocratie.

Sympathisants

Ces personnes ne sont pas signataires.


Yvette Roudy, partisane de la parité, ancienne ministre PS
Élisabeth Badinter, philosophe, combattant la parité
Évelyne Pisier, autre adversaire de la parité
Monique Pelletier

Quelques opposants

Élisabeth Roudinesco, psychanalyste, dit : "Pour quoi faire? Jouer les molosses et créer une police politique du langage? Oui, il faut se défendre contre l'insulte, mais avec les lois dont nous disposons déjà. Il ne faut pas faire des femmes des victimes, mais développer leurs forces."

SITE OFFICIEL

http://www.chiennesdegarde.org/

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Les Chiennes de garde (Elsa) Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Les Chiennes de garde (Elsa)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Faits de société-
Sauter vers: