FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -31%
PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
Voir le deal
56.99 €

 

 L'Orchestre rouge

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur



Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 70
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

L'Orchestre rouge Empty
MessageSujet: L'Orchestre rouge   L'Orchestre rouge EmptyMer 26 Juil 2006, 4:06 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Orchestre_rouge

Citation :
L’Orchestre rouge était un réseau de résistants allemands qui opérait en Europe occupée pendant la Seconde Guerre mondiale. Les buts premiers de cette organisation étaient d'amasser de l'information sur les atrocités nazies, et de distribuer des pamphlets contre les politiques hitlériennes. L'espionnage, fait au profit de l'Union Soviétique, était un sous-produit de ses activités principales.

Description

Les services de contre-espionnage allemands ont pris connaissance du réseau lorsqu'ils ont intercepté des messages du NKVD, lesquels contenaient les termes « boîtes à musique » et « musiciens » pour signifier les transmetteurs radio et les opérateurs radio de ce réseau. C'est alors que les Allemands ont surnommé le réseau die Rote Kapelle, « l'orchestre rouge » en français.

Cette organisation était dirigée par Leopold Trepper, un agent du NKVD. Voyageant beaucoup, il organisait des activités de cueillette de renseignements en Allemagne, en France, aux Pays-Bas et en Suisse. Elle était devenue si efficace, qu'elle a pu infiltrer l'Abwehr, le très réputé service de renseignements militaires allemand. Ses activités ont mené à la création d'un groupe de travail dédié à sa destruction, le Sonderkommando Rote Kapelle (que l'on peut traduire par « Groupe spécial Orchestre rouge »).

La partie berlinoise du réseau était composée de différents groupes d'amis, dirigés par Harro Schulze-Boysen, officier de renseignements pour le ministère allemand de l'air, et par Arvid Harnack, posté au ministère économique allemand. Les membres incluaient, entre autres, Alexander Erdberg, Adam Kuckhoff (un producteur de théâtre), sa femme Grete Kuckhoff (qui travaillait pour le département de la politique raciale mené par Alfred Rosenberg), Horst Heilmann (spécialiste du chiffre pour la division des communications de la Wehrmacht), Günther Weisenborn (auteur allemand), Herbert Gollnow (affecté au service de contre-espionnage allemand), Johann Graudens (mécanicien pour avions affecté à des bases militaires de la Luftwaffe), et Hans Coppi (un communiste).

L'organisation rapportait les activités des troupes allemandes en territoires occupés russes, ainsi que les attaques aériennes, la production d'avions et le transport de carburant. En France, elle travaillait avec le Parti communiste français. Ses agents sont même parvenus à mettre sur table d'écoute les lignes téléphoniques de l'Abwehr à Paris.

Les agents du réseau n'agissaient pas seulement par idéologie. Par exemple, Rudolf von Scheliha espionnait contre rétribution pour maintenir son style de vie.

Historique

Harro Schulze-Boysen, ayant des contacts à l'ambassade soviétique, avait obtenu une radio avant que la guerre entre l'Allemagne et la Russie n'éclate. Cette radio ne fonctionnant pas bien, un seul message a pu être relayé aux Russes avec celle-ci. À la demande du NKVD, Trepper a pris contact avec Schulze-Boysen pour déterminer ce qui se passait. C'est le seul contact connu entre ces deux hommes.

La socialiste Suzanne Spaak a pris part au réseau parisien de l'Orchestre rouge lorsqu'elle a découvert les exactions nazies en France.

La Gestapo est parvenue à intercepter un message à propos de deux agents du NKVD qui venaient aider l'agent Rudolf von Scheliha, ce qui a mené à son arrestation. Lui et son assistant ont été abattus le 22 décembre 1942.

L'Abwehr, par triangulation radio, est parvenu à situer Johann Wenzel, un agent belge et l'a arrêté. Ce dernier est devenu agent double et a dénoncé ses collègues. Utilisant les informations recueillies, les Allemands ont arrêté Schulze-Boysen et sa femme le 30 août 1942, ainsi que Harnack et sa femme en septembre de la même année. Par après, plusieurs agents ont craqué sous la torture et les Allemands ont mis fin aux activités du réseau. Quant à Trepper, il a été capturé et forcé de devenir un agent double. Il est parvenu à s'échapper et a pris le maquis en France. Il a travaillé dans ce pays jusqu'à la Libération.

À la fin du printemps 1943, la plupart des agents de l'Orchestre rouge étaient morts, exécutés à la prison de Plotzensee. Suzanne Spaak, détenue à la prison de Fresnes, est morte abattue 13 jours avant la libération de 1944.
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-francophone.bbactif.com
 
L'Orchestre rouge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Baron Rouge
» Chants de Noël
» l'obs : le téléphone rouge
» Les Choeurs de l'Armée Rouge
» L'obs : le téléphone rouge et macron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Espionnage, contre-espionnage-
Sauter vers: