FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

 

 SARKOZY face aux JO

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

SARKOZY face aux JO Empty
MessageSujet: SARKOZY face aux JO   SARKOZY face aux JO EmptyMar 08 Avr 2008, 9:58 pm

Source : http://news.fr.msn.com/Article.aspx?cp-documentid=8014478

AFP - mardi 8 avril 2008, 16h42

Cérémonie JO: Sarkozy lie la participation de la France à la reprise du dialogue sur le Tibet

Citation :
Le président français Nicolas Sarkozy a lié mardi sa participation à la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin à un dialogue entre Pékin et le dalaï lama, alors que son gouvernement était attaqué pour le fiasco du passage de la flamme olympique la veille à Paris.

"C'était un spectacle un peu triste pour chacun", a déclaré M. Sarkozy, au sujet des manifestations qui ont marqué le passage de la flamme.
Le chef de l'Etat, qui n'a pas exclu de boycotter la cérémonie d'ouverture des JO, en a profité pour appeler de nouveau à une reprise du dialogue entre la Chine et le chef spirituel tibétain, comme il l'avait déjà fait le 25 mars.
"La France fera tout pour que ce dialogue reprenne (...) il y a encore quelques mois, il n'y a pas de temps à perdre", a-t-il dit lors d'un déplacement en province.
"C'est en fonction de la reprise de ce dialogue que je déterminerai des conditions de notre participation" à la cérémonie d'ouverture des JO, le 8 août, a affirmé M. Sarkozy, qui assurera à cette époque la présidence tournante de l'Union européenne.
Son ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a été plus direct sur l'impact des manifestations de lundi.
"Ce qui s'est passé hier complique sa tâche", a dit M. Kouchner à propos de M. Sarkozy et de sa volonté de voir Pékin dialoguer avec le dalaï lama.
MM. Sarkozy et Kouchner se sont livrés à un difficile exercice d'équilibre à propos des manifestations pro-Tibet.
Le chef de l'Etat a dit comprendre que "les autorités chinoises aient été blessées par ce qui s'est passé", mais il a estimé "tout à fait normal dans une démocratie" que les gens manifestent.
M. Kouchner, qui fut lui même un militant actif de la cause tibétaine, a assuré "comprendre" les motivations des manifestants. "Comme c'est mon combat, je ne peux le condamner", a-t-il dit.
L'ensemble de la presse relevait le "fiasco" provoqué par les militants des droits de l'Homme et les manifestants pro-Tibet qui ont réussi à écourter le parcours de la flamme malgré une très forte mobilisation policière.
Le gouvernement était attaqué tant pour la rudesse avec laquelle les policiers ont maîtrisé des militants pro-Tibet, que pour l'incapacité à éviter en fin de compte que la journée ne sombre dans le chaos.
"Les pouvoirs publics ont été débordés", résumait le quotidien de droite Le Figaro.
"Le fait marquant du jour est (...) l'interdiction musclée de tous les drapeaux tibétains présents sur le passage", a lancé pour sa part le député socialiste Jean-Christophe Cambadélis, jugeant qu'il s'agissait d'"un jour noir pour les droits de l'Homme!".
Même opinion de la part d'un député de la majorité présidentielle, Jean-Christophe Lagarde.
"Que des atteintes à la liberté d'expression soient courantes dans un pays comme la Chine n'est point surprenant, vous comprendrez notre indignation à voir de telles actions s'opérer dans la capitale de la patrie des droits de l'Homme", a lancé M. Lagarde à la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie dans un courrier.
Les policiers ont "très bien fait leur travail", s'est défendue Mme Alliot-Marie.
"Ce qui est important pour nous, c'est qu'il n'y a pas eu de blessé grave", a ajouté une porte-parole de la préfecture de police, qui a souligné que la police avait eu "les plus grandes difficultés à négocier tout au long de cette manifestation" avec les organisateurs chinois.
Les autorités chinoises, par la voix du n°2 de l'ambassade à Paris, Qu Xing, ont nié tout "fiasco" et en se félicitant que "la police française (ait) fait de son mieux pour maintenir l'ordre", mais la presse officielle de Pékin était elle très critique.
"La France n'a pas bien protégé la flamme sacrée", titrait mardi le Global Times, filiale du Quotidien du peuple, dénonçant "l'incompétence de la police de Paris" et "une honte" pour la France.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
SARKOZY face aux JO Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-francophone.bbactif.com
 
SARKOZY face aux JO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Politique étrangère française-
Sauter vers: