FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
Enceinte connectée Amazon Echo (3ème génération) avec Alexa
69.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 le but éternel de la politique étrangère française

Aller en bas 
AuteurMessage
Colbert
Membre intéressé
Membre intéressé
Colbert

Masculin
Nombre de messages : 16
Age : 47
Localisation : Paris
Langue : français
Emploi/loisirs : non
Date d'inscription : 20/10/2010

le but éternel de la politique étrangère française Empty
MessageSujet: le but éternel de la politique étrangère française   le but éternel de la politique étrangère française EmptyMer 20 Oct 2010, 10:12 am

1-unifier la gaule
2-résister aux empires
3-favoriser la liberté des peuples, cad promouvoir l'état-nation partout dans le monde


cela dit, depuis 2000 ans, la frontière linguistique a reculé vers l'ouest, et, contrairement aux époques passées, on ne peut plus se baser sur une francisation de la seule bourgeoisie (chose encore possible avant la grande alphabétisation), donc, la rive gauche du rhin c'est mort pour les territoires non-francophones


voilà donc une carte qui révèle, à mon sens, l'extension maximale de la france :

le but éternel de la politique étrangère française 76752410
Revenir en haut Aller en bas
http://lingane.canalblog.com/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

le but éternel de la politique étrangère française Empty
MessageSujet: Re: le but éternel de la politique étrangère française   le but éternel de la politique étrangère française EmptyMer 20 Oct 2010, 10:17 am


Excellent résumé de la situation de la francité en France et autour de la France ! france

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
le but éternel de la politique étrangère française Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-francophone.bbactif.com
Colbert
Membre intéressé
Membre intéressé
Colbert

Masculin
Nombre de messages : 16
Age : 47
Localisation : Paris
Langue : français
Emploi/loisirs : non
Date d'inscription : 20/10/2010

le but éternel de la politique étrangère française Empty
MessageSujet: Re: le but éternel de la politique étrangère française   le but éternel de la politique étrangère française EmptyMer 20 Oct 2010, 10:30 am

j'avoue que j'ai hésité pour le luxembourg, sa situation linguistique est pour moi obscure.


A terme, pourquoi ne pas envisager aussi une sorte de confédération transatlantique française avec le Québec ? (mais bon, pour ça, il faudrait que les canadiens français arrêtent d'avoir peur de leur ombre )
Revenir en haut Aller en bas
http://lingane.canalblog.com/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

le but éternel de la politique étrangère française Empty
MessageSujet: Re: le but éternel de la politique étrangère française   le but éternel de la politique étrangère française EmptyMer 20 Oct 2010, 10:37 am


Même les souverainistes québecois y sont allergiques je pense !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
le but éternel de la politique étrangère française Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-francophone.bbactif.com
Le Rouergat
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 55
Localisation : Aveyron
Langue : français
Emploi/loisirs : études & rénovation d'une maison ancienne
Date d'inscription : 24/08/2010

le but éternel de la politique étrangère française Empty
MessageSujet: Re: le but éternel de la politique étrangère française   le but éternel de la politique étrangère française EmptyMer 20 Oct 2010, 11:55 am

J'avais lu, il y a un an où deux, l'article d'un Québécois sur le net (hélas je n'ai plus la réf.) qui se posait la question : "Et si nous redevenions Français ?"
Puis il était sorti en ville, à Montreal je crois, et en avait parlé avec différentes personnes : entourage, chauffeur de taxi, commerçants, etc...
A sa grande surprise, quel que soit son interlocuteur, il n'avait rencontré personne de vraiment opposé, comme s'il abordait une question jamais auparavant posée. La pire réponse fut : "La France nous a abandonné, ils ne veulent pas de nous."
Méfions-nous, que cela nous plaise où non, notre langue forme une communauté que le net a tendance à souder davantage.
Ainsi, je lis régulièrement les blocs rattachistes Belges et les indépendantistes Québécois. Le net abroge une distance que l'on croyait incompressible, éveillant une curiosité, un intérêt pour des peuples séparés. Qu'il finisse par se créer une véritable communauté francophone mondiale me semble réaliste, qu'elle induise des rapprochements plus politiques, peut-être bien...
Revenir en haut Aller en bas
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
Ardennais

Masculin
Nombre de messages : 3518
Age : 53
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

le but éternel de la politique étrangère française Empty
MessageSujet: Français ou lëtzebuergesch?   le but éternel de la politique étrangère française EmptyMer 20 Oct 2010, 8:29 pm

Grasse, Nonidi, 29 Vendémiaire, An CCXIX

Cher Colbert,

@Colbert a écrit:
j'avoue que j'ai hésité pour le luxembourg, sa situation linguistique est pour moi obscure.
Le Grand-Duché est officiellement trilingue Français-Allemand-Luxembourgeois. Le Français est la seule langue dans laquelle sont écrites toutes les lois, alors que l'administration fiscale et le cadastre sont davantage en allemand. Les panneaux routiers sont majoritairement en français, qui serait avec le luxembourgeois la langue la plus parlée, même si la plupart des Luxembourgeois sont trilingues (les trois langues sont enseignées lors de la scolarité). Chauvinisme aidant, la langue luxembourgeoise (qui est du moyen-francique, un dialecte germanique apparenté à l'Allemand et au Néerlandais) a le vent en poupe, m'a-t-il semblé en me promenant dans les rues de Luxembourg-ville. Qu'en est-il dans les villes de moindre importance et les campagnes? Je n'ai pas suffisamment de données pour le dire.

Voir aussi: http://www.eu2005.lu/fr/savoir_lux/societe_tradition/luxembourgeois/


Salut et Fraternité! france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Momo35
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 67
Localisation : Bretagne
Langue : gallo
Emploi/loisirs : travail/lecture
Date d'inscription : 22/09/2013

le but éternel de la politique étrangère française Empty
MessageSujet: Touchez pas à la Belgique !   le but éternel de la politique étrangère française EmptyDim 22 Sep 2013, 8:41 pm

Ma doue beniget ! Entre Bertaeyn Galleiz ( Breizh Uhel ) et Breizh Izel , il n'y a pas de problème de langue . Quand le soudard roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt a envahi la Bretagne , les bourgeois de Quimper ont commencé à s'initier au vieux françouais pour faire du commerce avec nos envahisseurs "anglais" qui pratiquaient encore l'idiome de la cour d'Angers  à la cour de Londres. A l'époque cette novlangue des rouais Capet et d'leurs potes francs françouais francisés, était encore très hermétique pour les paysans d' Ille de France , mais elle voyageait déjà loin à dos de cheval par la filière aristocratique .

J'en vois là qui lorgnent sur la Belgique comme sur un fromage . Pas touche ! Quelle que soit leur langue nos amis Belges savent qu'ils sont les bienvenus en Bretagne .

 A l'époque du Plantagenêt , le français était encore quasiment de l'italien voyellisé par des Germains. En effet, pour la langue profane comme pour le latin, les rois Francs avaient fait venir leurs instructeurs de Rôme. Depuis tout ce temps , les emprunts aux langues romanes et à l'arabe et surtout la massification de l' usage du français par des locuteurs et locutrices initialement de langues romanes , ont abouti à la langue française actuelle. Malgré tout, l'accent excepté, elle demeure plus apparentée à l'italien qu'à un occitan géographiquement plus proche mais dont les cousinages hispaniques rappellent qu'en Europe de l'ouest , la limite nord-sud c'est la Loire pas les Pyrénnées.

E viva Europa !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le but éternel de la politique étrangère française Empty
MessageSujet: Re: le but éternel de la politique étrangère française   le but éternel de la politique étrangère française Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le but éternel de la politique étrangère française
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Politique étrangère française-
Sauter vers: