FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

 

 La chronique du mardi 23 février 2021

Aller en bas 
AuteurMessage
aigle gouvernant
Membre d'élite
Membre d'élite
aigle gouvernant


Masculin
Nombre de messages : 747
Age : 66
Localisation : gand (belgique)
Langue : français ,nl,anglais,allemand
Emploi/loisirs : pensionné ,multiples
Date d'inscription : 22/11/2020

La chronique du mardi 23 février 2021 Empty
MessageSujet: La chronique du mardi 23 février 2021   La chronique du mardi 23 février 2021 EmptyMer 24 Fév 2021, 6:13 am

La chronique du mardi 23 février 2021 :Efficience plutôt que résilience , c’est actuellement la politique imposée par nos souriants Ministres ! Télétravail ,Sonaca à la une ! Penser la relance autrement ! Et particulièrement avec l’aide de l’Europe et ses exigences par rapport à son aide financière , car elle a des exigences l’europe ! Il faut avoir un plan de relance ambitieux et voir à long terme ! 5,9 milliards d’euros , il faut d’abord bien les investir et surtout prévoir son remboursement ,en oubliant pas les exigences européennes sur l’environnement et aussi in fine ,ne pas oublier une parfaite vaccination pour vaincre le covid ! Pour y parvenir : En finir , avec le après moi le déluge , en clair ,la politique du court terme et on n’envoie la patate chaude au gouvernement suivant , car le gouvernement actuel à un mandat bien strict dans le temps . Anticiper l’impact sur la santé mentale , en clair suite aux confinements prolongés des gens ne pas attendre les effets dévastateurs des impacts de ceux-ci pour agir (dépressions,isolements) etc. N’oublier personne sur la route , depuis les pensionnés , aux actifs ,aux personnes âgées ,aux étudiants , aux soins de santé , justice , aux indépendants (les vrais) pas les parvenus , ceux qui ont un commerce sur rue et qui luttent chaque jour pour survivre, pas les pseudo indépendants (notaires ,experts-comptables ,réviseurs d’entreprises,huissiers de justice qui ne doivent pas courir après le client ) et j’en passe . Tester la résilience des entreprises , en clair moratoire ou pas , voir leurs solidités Bref un vaste chantier ! ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ La Sonaca ferme quatre usines et procède à des licenciements massifs ! Le groupe aéronautique wallon Sonaca a perdu la moitié de son chiffre d'affaires en 2020 en raison de la crise du secteur aérien, rapporte L'Écho en citant le CEO de l'équipementier. La société a dû recourir à des licenciements massifs et à des fermetures définitives de plusieurs sites à l'étranger.La Sonaca a vu son chiffre d'affaires se réduire de près de 50% en 2020, à environ 430 millions d'euros, selon le CEO du groupe wallon, Bernard Delvaux. L'équipementier de Gosselies a réussi à limiter la casse financièrement et à arriver à une situation à peu près neutre en termes d'ebitda.  Chômage économique en Belgique En Belgique, la Sonaca a eu recours au chômage économique pour près de la moitié de ses effectifs. Dans ses usines à l'étranger, elle a dû procéder à des licenciements massifs, de l'ordre de 1.500 personnes sur un total de 3.000 pour ses implantations aux États-Unis d\'Amérique, au Brésil, au Mexique, au Canada et en Roumanie.  Fermetures en Chine et aux États-Unis Plusieurs fermetures définitives de sites ont également eu lieu, dont l’implantation chinoise (Sinelson Aero), située à Tianjin, à une centaine de kilomètres de Pékin. La direction a en également fermé trois autres aux États-Unis, dont deux sont déjà complètement vidées.  L’entreprise ne serait pas menacée Grâce à ces économies et au support de ses actionnaires (la Région wallonne et le holding fédéral SFPI) et des banquiers, la Sonaca bénéficie d'une trésorerie qui doit lui permettre de passer à travers la crise. Sa pérennité n'est donc pas menacée, relève le quotidien. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Ostende !Ruée vers la Côte: “Un vrai bordel” - Le bourgmestre Tommelein demande d'éviter le centre-ville dimancheLa météo printanière a encouragé des milliers de Belges à se rendre en train à la Côte ce samedi. Parmi ces passagers, nombre d’entre eux ont dénoncé des conditions de voyage difficiles et pointé du doigt l’organisation approximative de la SNCB, relate HLN.be. Face à cet afflux, le bourgmestre d’Ostende, Bart Tommelein, appelle les gens à cesser de se rendre dans la ville côtière en raison de la fréquentation importante enregistrée dans certaines stations balnéaires pour ce dernier week-end du congé de détente (Carnaval). Il y avait du monde ce matin dans les gares belges et les trains à destination du littoral. Un peu trop, peut-être, pour la SNCB. Le déclenchement du plan de congestion a en effet été jugé nécessaire. Un système de “Stop and Go”. En pratique, les voyageurs étaient comptés sur le quai avant de pouvoir embarquer, et ce pour éviter un attroupement incompatible avec les mesures sanitaires.  Conséquences malheureuses, des rassemblements importants se sont formés devant les escalators d’accès aux quais. Les gares de Bruxelles, Louvain, Gand et Bruges ont particulièrement été impactées par cette ruée vers la Côte. De nombreux passagers agacés n’ont pu accéder à leur train qu’au dernier moment et ont fait part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux: “Un vrai bordel”, s’est notamment plaint l’un d’entre eux au micro de RTL info (voir vidéo).   La SNCB n’avait pas affrété de trains supplémentaires en prévision de ce week-end de beau temps et certains passagers ont parfois dû attendre le train suivant. La société des chemins de fer a invité la clientèle à consulter l’application et les données de fréquentation pour éviter la cohue.  Appel du bourgmestre à ne plus se rendre à Ostende ce dimanche Le bourgmestre d’Ostende, Bart Tommelein (Open Vld), demande aux touristes d’éviter le centre-ville de la cité côtière dimanche. Des stewards supplémentaires seront encore déployés pour gérer l’affluence. Vu l’afflux, la police et le bourgmestre ont appelé samedi les touristes à arrêter de se rendre dans la ville côtière, où les places de parking ont même manqué. Dimanche, les véhicules seront orientés vers des parkings périphériques. “Ostende est assez grande. Je demande donc aux gens de rejoindre des endroits plus calmes et de ne pas tous se rendre dans le centre”, insiste Bart Tommelein. Le baromètre d’affluence à la Côte enregistrait samedi une fréquentation importante à Coxyde, Nieuport, Le Coq, Blankenberge et Knokke-Heist. Mais la situation y reste gérable. À Blankenberge, la rue commerçante a cependant dû être fermée durant quelques minutes en matinée en raison de l’arrivée d’un train rempli de passagers. “Le train roulait à 95% de sa capacité. C’était en fait trop, et nous avons donc dû intervenir pendant quelques minutes. Tous les autres trains devraient fonctionner à 40% de leur capacité. Les foules restent tout de même gérables et les gens adhèrent clairement aux règles”, a pour sa part indiqué la bourgmestre, Daphné Dumery. Le retour des touristes se passe bien Le retour en train des touristes d’un jour se passe bien, a fait savoir la SNCB samedi soir. Comme en matinée, la compagnie ferroviaire a déployé trois trains supplémentaires, prêts à gérer l’afflux de touristes qui avaient décidé de profiter du beau temps. L’affluence ne concernait pas uniquement la Côte, mais aussi Anvers et l’Ardenne. Pour tout le week-end, la SNCB a prévu 10 trains en stand-by en plusieurs endroits stratégiques. Ceux-ci peuvent être mobilisés rapidement en cas de forte affluence. La SNCB est également en contact avec les polices locale et fédérale. Des agents de sécurité sont par ailleurs déployés dans les gares pour répartir le plus possible les passagers lorsqu’il y a trop de monde. Ces mesures ont fonctionné, selon Dimitri Temmerman, porte-parole de la SNCB. “Dans l’ensemble, cela s’est bien passé. Il n’y a pas eu d’incidents majeurs”, a-t-il déclaré. La compagnie ferroviaire continue cependant de conseiller aux voyageurs de consulter l’application SNCB avant le départ. Celle-ci renseigne sur le degré d’occupation des trains.  ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Le télétravail de moins en moins respecté en Belgique: “Nous devons prendre des mesures supplémentaires” Le télétravail est de moins en moins respecté en Belgique. En effet, fin janvier, 30% des entreprises contrôlées n'étaient pas en ordre, selon un nouvel avis du groupe d'expertise GEMS, relayé ce vendredi par De Standaard. “Le télétravail n'est plus suffisamment implanté. Nous devons donc prendre des mesures supplémentaires”, concluent les experts. Le télétravail est “l'un des outils les plus puissants pour gérer la pandémie”, estime le GEMS. Entre le 28 octobre 2020 et le 28 janvier 2021, 3.075 contrôles ont été effectués pour vérifier que les entreprises respectaient bien cette règle d'or. Douze pour cent des employeurs n'étaient pas en ordre, avec des employés présents sans que cela ne soit justifié. De plus en plus d’entreprises en infraction Plus préoccupant: le télétravail est de moins en moins respecté. Entre le 21 décembre et le 28 janvier, 1.581 entreprises ont été contrôlées, dont 20% ne respectaient pas les règles du télétravail. Fin janvier, la proportion de sociétés en infraction monte même à 30%. Lors des contrôles "flash" dans le secteur tertiaire, où le télétravail est généralement applicable, 16,3% des entreprises inspectées n'étaient pas en ordre. Le GEMS conseille dès lors au Comité de concertation de prendre des mesures supplémentaires. L'organe consultatif recommande aussi d'améliorer la sécurité dans les entreprises où les employés doivent tout de même venir sur place.  Bonne journée à toutes et tous 
Erwin vandendaele de ledeberg
Professeur universitaire honoraire
Régent en langues germaniques (nl,english,duits)
Ere -universiteitsprofessor
Sciences politiques et économiques
Polietike en economische wetenschap
Mouvement progressiste politico-économique du cercle des lumières (héritier du siécle des lumières)
Progressieve politiek-economische beweging cirkel van lichten
Chroniqueur attitré et analyste politico-économique pointu
Columnist en analist van economisch en polietiek
102.563 lecteurs attendus aujourd’hui 
102.563 lezersbekennen vandaag
Revenir en haut Aller en bas
 
La chronique du mardi 23 février 2021
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chronique du mardi 23 février 2021
» La chronique du 20 et 21 février 2021: le constat décimé
» Les chroniques de la chronique:mardi 2 février 2021:la vie des morts ,bouchez ,maron
» Les chroniques de la chronique:mardi 2 février 2021:la vie des morts ,bouchez ,maron
» La chronique du mardi 19 janvier 2021

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Wallonie (y compris les Fourons et les Cantons de l'Est)-
Sauter vers: