FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
FORUM FRANCOPHONE ©
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

 

 Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine

Aller en bas 
AuteurMessage
aigle gouvernant
Membre d'élite
Membre d'élite
aigle gouvernant


Masculin
Nombre de messages : 747
Age : 66
Localisation : gand (belgique)
Langue : français ,nl,anglais,allemand
Emploi/loisirs : pensionné ,multiples
Date d'inscription : 22/11/2020

Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine Empty
MessageSujet: Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine   Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine EmptyLun 05 Avr 2021, 6:24 pm

Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine   Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine EmptyAujourd'hui à 6:23 pmSujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine Icon_post_quote_fr Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine Icon_post_edit_fr Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine Topic_delete1


Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l’électro-ménager et la chine !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pour réduire notre dépendance vis-à-vis de la Chine, il faut sonner la mobilisation générale et s’en donner les moyens. Notamment à Bruxelles.

Ils se sont lancés en trois jours. Fin avril, quand la pénurie de surblouses a frappé les hôpitaux du Puy-en-Velay, cinq plasturgistes locaux ont regroupé leurs chaînes de production pour répondre à la demande des soignants. Dans la foulée, la région Auvergne-Rhône-Alpes leur en a commandé 150.000. Et avec le déconfinement, coiffeurs, dentistes, kinés, infirmières libérales... se sont rués à leur tour sur ces précieuses protections made in Haute-Loire vendues 0,43 euro pièce quand les Chinois, profitant de la situation, s’étaient mis à les facturer 4,20 euros. Des histoires comme celle-ci, on aurait pu en raconter des dizaines. Laissant à chaque fois ce sentiment ambivalent, mélange de fierté, devant le sursaut de centaines de PME se mettant à fabriquer des masques, du gel, des respirateurs…, et de colère en réalisant combien de compétences étaient parties à l’autre bout de la planète, parfois pour quelques centimes de marge !
Il aura ainsi fallu une pandémie pour projeter une lumière crue sur ce qui se tramait depuis des années: en laissant la Chine devenir l’usine du monde, la France a renoncé à garantir sa sécurité dans des domaines essentiels. La santé, bien sûr – n’a-t-on pas découvert, éberlués, que 80% des principes actifs des médicaments étaient fabriqués dans l’empire du Milieu et en Inde? –, mais pas seulement. Pièces automobiles, composants électroniques, équipements télécoms… «L’éclatement des chaînes d’approvisionnement nous a rendus vulnérables dans un tas de secteurs», observe l’économiste Sarah Guillou, de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), pour qui il est urgent de «réorganiser nos filières industrielles».
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Stop aux marques chinoises , qui ne valent pas un clou , style Haier !
Relocalisons nos entreprises chez nous ,qu’ils gardent leurs brols chez eux !!
POURQUOI LES MARQUES CHINOISES D'ÉLECTROMÉNAGER FONT LEUR MARCHÉ EN EUROPE
Le groupe italien Candy Hoover tombe dans l'escarcelle du Chinois Haier pour 475 millions d'euros alors que le slovène Gorenje vient d'être racheté par Hisense. L'offensive chinoise sur l'électroménager européen leur permet de disposer à la fois d'usines et de marques locales bien connues et distribuées sur le Vieux continent.


Après avoir lancé leur propre marque d'électroménager en Europe, de puissants groupe chinois font désormais leur marché sur le Vieux continent. C'est le groupe italien Candy Hoover qui vient de tomber dans l'escarcelle de Haier, premier groupe mondial d'électroménager, pour 475 millions d'euros.
Fleuron de l'industrie it
alienne de l'après-guerre, la firme était encore détenue par la famille Fumagalli qui a cédé 100% de ses parts. Candy représentait la dernière marque italienne de produits blancs (lave-linge, lave-vaisselle, sèche linge, réfrigérateurs), et possède aussi les marques Hoover (aspirateurs) et Rosières (cuisinières et fours), cette dernière possédant encore une usine berrichonne à Lunery (Cher).
En Europe, l'industrie de l'électroménager "en fusion"

De son côté, Haier, premier groupe mondial d'électroménager, avait déjà frappé un grand coup en matière de croissance externe en rachetant aux États-Unis, la branche électroménager de General Electric en juin 2016. Une stratégie qu'il déploie maintenant en Europe, où le secteur est en phase de consolidation puisque Indesit est déjà passé dans le giron de Whirlpool et Brandt a été repris par un conglomérat algérien (groupe Cevital). 

L'acquisition de Candy Hoover, permet au géant chinois, dont la propre marque est distribuée mais pas toujours bien renommée en Europe à cause de prix bas, de récupérer un portefeuille de marques réputées et bien diffusées sur le Vieux Continent. Avec ce rachat, il hérite aussi d'une bonne base industrielle en Europe.
Le groupe italien lui apporte une usine dans la péninsule, et des sites de production dans le reste de l'Europe et en Turquie alors que Haier a fermé à Campodoro en Italie fin 2015, son site de production de réfrigérateurs pour l'Europe. Enfin Candy a parié sur le potentiel du marché des appareils d'électroménager "intelligents" et "connectés". Avec ce positionnement à valeur ajoutée, Haier pourra se départir de son image en Europe de fabricant d'appareil d'entrée de gamme à prix cassés.
Gorenje apporte trois usines européennes à Hisense
De son côté, le rachat par Hisense de l'industriel slovène Gorenje, moins connu que son rival italien, participe de la même logique à quelques nuances près. L'industriel chinois, surtout connu en Europe pour ses téléviseurs, renforce sa présence directe en Europe en mettant la main sur un industriel local. Poids moyen de l'électroménager en Europe, le Slovène a lui-même acquis la marque suédoise haut de gamme Asko et possède d'autres marques comme la tchèque Mora Moravia, ou, au Benelux, Pelgrim.

Voilà , des exemples des connexions Chine et l'Europe !

Bonne journée à toutes et tous

Erwin
Revenir en haut Aller en bas
 
Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujet: Chronique du mardi 6 avril 2021 : la dépendance de l'électro-ménager et la Chine
» La chronique du mardi 13 avril 2021: l'Inde le nouveau pays émergeant de la mondialisation
» La chronique du mardi 27 avril 2021 : la balance commerciale Europe -Chine
» La chronique du mardi 27 avril 2021 : la balance commerciale Europe -Chine
» La chronique du 27 avril 2021 ; la balance commerciale Europe-Chine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Wallonie (y compris les Fourons et les Cantons de l'Est)-
Sauter vers: