FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chantal SÉBIRE nous a quitté !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Chantal SÉBIRE nous a quitté !   Jeu 20 Mar 2008, 1:58 pm

Source : http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/109239/--Lavocat+de+Chantal+S%C3%A9bire%3A+une+autopsie+serait+honteuse

Citation :
L'avocat de Chantal Sébire: 'une autopsie serait honteuse'

DIVERS mer 19 mar

"S'ils font l'autopsie c'est honteux. Si Mme Sébire s'était jetée dans le canal tout proche de son appartement il n'y aurait pas eu d'enquête et là ils feraient une autopsie comme ils l'ont faite pour le fils de Marie Humbert" qui avait aidé son fils tétraplégique à mourir en 2003, a déclaré par téléphone Me Antonowicz, qui est également l'avocat de l'association ADMD (association pour le droit de mourir dans la dignité) qui promeut le droit à l'euthanasie active.
Selon l'avocat, Mme Sébire qu'il a "rencontrée à deux reprises et (qu'il a) eue cinq ou six fois au téléphone restera un souvenir très fort". "Je garde un de ses messages téléphoniques en mémoire et je l'écoute tous les jours", a souligné l'avocat avec beaucoup d'émotion dans la voix. Me Antonowicz avait défendu la semaine dernière la requête en justice de Me Sébire, qui réclamait le droit à l'euthanasie active devant le tribunal de grande instance de Dijon.
Ce matin, on s'interrogeait toujours sur les causes de la mort de Chantal Sébire. "Je n'ai pas d'éléments suffisants pour déterminer les causes de la mort" de Mme Sébire et "je me pose la question de savoir si l'on va faire ou non une autopsie", déclarait M. Alacchi, le procureur de la République de Dijon. "L'apparence externe du corps ne présentait pas de particularité et je continue à recueillir" les déclarations "auprès des proches" et des gendarmes "en charge de l'enquête" préliminaire, a ajouté le procureur de Dijon. Selon lui, "Mme Sébire était très entourée" par sa famille "mais on n'est pas sûr qu'au moment de son décès sa fille ait été présente" alors que c'est elle "qui a découvert le corps", a précisé M. Alacchi.
RAPPEL DES FAITS



Chantal Sébire, la femme de 52 ans qui était atteinte d'une tumeur incurable et avait sollicité le droit de recourir à l'euthanasie est décédée. Son corps sans vie a été trouvé en fin d'après-midi ce mercredi à son domicile de Plombières-les-Dijon en Côte d'Or. Les causes de la mort sont "pour l'instant indéterminées". Cette mère de trois enfants souffrant depuis des années d'une tumeur incurable qui lui déformait le visage avait réclamé le droit de "mourir dans la dignité". La justice avait toutefois rejeté lundi sa demande d'euthanasie.
> Je ne veux pas que cette tumeur ait le dernier mot": regardez l'interview
Son médecin était à l'Elysée
Quelques heures avant la découverte du corps de Chantal Sébire, le président de la République Nicolas Sarkozy avait reçu le Dr Emmanuel Debost, le médecin traitant de Mme Sébire, en présence du professeur Arnold Munnich, conseiller du président et du Professeur Daniel Brasnu, chef du service d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie cervico-faciale de l'hôpital européen Georges Pompidou, spécialiste de la maladie dont elle souffrait.
Possible évaluation des 'insuffisance de la législation'
Cette rencontre faisait suite à un courrier de la malade adressé à Nicolas Sarkozy. A la suite ce cette lettre, le président français avait demandé au Pr Munnich, qu'un "nouvel avis" soit donné "par un collège de professionnels de la santé du plus haut niveau" sur le cas exposé. Matignon avait par ailleurs demandé à Jean Léonetti, rapporteur de la loi de 2005 instaurant un droit au "laisser mourir" mais pas à l'euthanasie active, une mission d'évaluation pour remédier éventuellement à "l'insuffisance de la législation".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Chantal SÉBIRE nous a quitté !   Jeu 20 Mar 2008, 2:27 pm

J'aurais préféré que tu ne publiasses point la seconde photo ; si j'étais à la place de cette personne je préférai que l'on se souvienne de moi dans mon intégrité physique !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Chantal SÉBIRE nous a quitté !   Jeu 20 Mar 2008, 2:45 pm

@Roy a écrit:
J'aurais préféré que tu ne publiasses point la seconde photo ; si j'étais à la place de cette personne je préférai que l'on se souvienne de moi dans mon intégrité physique !

C'est ton opinion et je la respecte mais ce ne sont pas les déformations physiques de Chantal SÉBIRE qui comptent mais bien ses qualités de coeur ! Ce qui lui est arrivé peut arriver à tout le monde sans pour autant que les victimes de telles malformations perdent leur statut d'être humain.
Au lendemain des funérailles du dernier Poillu de France, nous devons également songer à toutes ces "Gueules cassées" qui ont parfois survécu plusieurs années avec leurs atroces mutilations !
Tout dépend en fait du regard que tu portes sur ces personnes : emphatique, embarrassé, curieur ou moqueur. Personnellement, c'est l'emphatie qui domine et je trouve qu'il est inutile de dissimuler les faits car n'importe quel moteur de recherche peut nous fournir sa photo.
La seule chose que j'ai encore à ajouter, c'est : "Repose en paix Chantal et puissent les autorités légiférer pour les personnes qui voudraient qu'on ne leur impose plus d'acharnement thérapeutique" !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Chantal SÉBIRE nous a quitté !   Jeu 20 Mar 2008, 3:48 pm

Je dirais que j'ai un regard emphatique et embarrassé.

Mais c'est sur, je suis trés heureux que ses souffrance aient enfin pris fin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Chantal SÉBIRE nous a quitté !   Jeu 20 Mar 2008, 4:14 pm

Nos légilslateurs vont peut être ouvrir enfin les yeux : Notre Député-Maire Jean LEONETTI a été interrogé par Nice-Matin, je vous livre son commentaire sur cette lamentable affaire :

(...) Le premier ministre François Fillon a chargé Jean Leonetti, médecin et auteur de la Loi sur la fin de vie du 22 avril 2005, de faire une évaluation de la situation :

Allez-vous autoriser l'euthanasie comme le font déjà la Suisse ou la Belgique ?
Soyons clairs : ma mission n'est pas de changer la Loi. François Fillon m'a demandé d'evaluer la mise en oeuvre concrète de la Loi et de faire des propositions, pour remédier à la méconnaisssance ou la mauvaise application des textes. Et eventuellement à l'insuffisance de la législation.

Cela veut dire que les médecins ont mal compris votre Loi ?
Oui. Trop de médecins ne connaissent pas assez bien cette Loi qui permet de soulager les patients en fin de vie et de les accompagner dans la mort. Quand je lis aujourd'hui dans Le Monde l'histoire dramatique de ce jeune homme qui a mis six jours pour mourir après que les médecins l'avaient débranché, je comprends la souffrance des parents mais je comprends aussi que la Loi est mal appliquée.

Sur quelles pistes allez-vous travailler ?
Je pars sans à-priori. Je travaillerai avec la ministre de la Santé Roselyne Bachelot. J'étudierai évidemment ce qui se fait aux Pays-Bas et en Belgique, deux pays qui s'orientent vers la sédation palliative terminale. Je rencontrerai aussi tous les acteurs de ce débat et notamment Jean-Luc Roméro, le président de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité. Je veux mener une réflexion à la fois médicale et judiciaire.

Le cas de Chantal Sébire pèsera-t-il sur vos conclusions ?
L'idée c'est qu'il ne faut pas légiférer sur un cas particulier. Il faut sortir de l'emotion qui bouleverse légitimement. Mourir dans la dignité : je suis pour ; aider à mourir : je suis pour aussi. Mais pas n'importe comment. Il faut fixer des règles et un cadre clair. Et uniquement pour des patients souffrant d'une maladie grave ou incurable en phase terminale ou avancée. Parce que donner la mort à quelqu'un qui souffre ce n'est peut-être pas comme tuer un employé de banque pour voler la caisse mais ça laisse des traces. Chez la famille et chez les médecins. Parce que débrancher un respirateur c'est pas comme débrancher un radiateur...

Quand rendrez-vous vos conclusions ?
Je devrais rendre mon rapport à la rentrée de septembre. Je veux que tous les députés aient une vision claire de mon travail et qu'on puisse ainsi préparer sereinement un débat qui pourrait s'ouvrir à l'occasion du vote des Lois de bioéthique prévu en 2009. (...)

La nouvelle secrétaire d'Etat à la famille, Nadine Morano, a rencontré également hier Jean Leonetti ; il semblerait que soit mise à l'étude une "commission nationale d'exception d'enthanasie", qui traiterait de "cas particuliers"...A suivre donc
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Chantal SÉBIRE nous a quitté !   Jeu 20 Mar 2008, 5:44 pm

Sa mort évitera une surmédiatisation abusive en faveur de l'euthanasie. Enfin, peut-être. A noter que sa maladie n'était pas incurable (70% de taux de survie, voir l'article du journal Le Monde : http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/03/19/chantal-sebire-est-morte_1025235_3224.html#ens_id=1022062 ) et qu'elle a refusé de passer en table d'opération.

Qui plus est, je trouve ça lâche (quitte à vous choquer) de demander à un médecin de vous tuer quand on est encore valide. Même si je n'approuve pas, il reste le suicide.

J'ai trouvé ce discours ci très intéressant :

Communiqué du député Jean-Frédéric Poisson, porte-parole du FRS :

"La disparition de Madame Chantal SEBIRE alimente un débat que l’on croyait clos, et dont la réactivation quelques heures à peine après son décès a quelque chose d’indigne [...]. A l’heure où certains veulent rouvrir le débat de l’euthanasie active, il faut rappeler quelques éléments :

La loi qui existe est une bonne loi, encore trop méconnue. Elle est d’autant plus utile à connaître qu’elle fut élaborée et votée sous l’égide de la raison plutôt que de l’émotion. On ne peut pas demander à la loi de régler tous les cas singuliers, difficiles à vivre humainement, à moins de changer la nature même de la loi.

Légiférer sous le coup de l’émotion et sous la pression d’activistes est dangereux.
Avancer vers l’euthanasie active constituerait une brèche sans précédent dans notre droit, en instaurant un « permis de tuer » certains patients désireux d’en finir avec l’existence.

De plus, le Chef de l’Etat avait déclaré pendant la campagne présidentielle ne pas vouloir instaurer l’euthanasie active, sous quelque forme que ce soit. Il a été également élu pour cela, et l’on ne voit pas pourquoi cet engagement pèserait moins que d’autres. En conséquence, le Forum des Républicains Sociaux attend avec confiance les conclusions du rapport du député Leonetti sur l’application de la loi qui porte son nom, rapport auquel il apportera sa contribution. Le Forum des Républicains Sociaux rappelle par ailleurs la stricte et impérieuse nécessité à développer les soins palliatifs et la recherche éthique tous azimuts sur les maladies aujourd’hui réputées incurables. Le règlement de ces situations ne peut pas se faire par un assouplissement incessant de la loi, mais au contraire par une plus grande performance de la médecine palliative : tel doit être notre objectif collectif partagé."


Euthanasie : la synthèse de Pierre-Olivier Arduin
...est accessible sur Liberté Politique. Dénonçant l'instrumentalisation de l'affaire, il souligne que Chantal Sébire a refusé l'alternative des soins palliatifs.

"Pourquoi alors refuser cette solution ? Pour Martine Perez, chef du service santé au Figaro,

"si la souffrance de Chantal Sébire est incontestable, [...] elle refuse ces soins pour choisir de transformer cette ultime bataille personnelle en un combat emblématique pour l’euthanasie" [...]

Et de s’interroger :

"[...] Dans quel engrenage mettons-nous le doigt, si on légifère sur l’euthanasie en autorisant des hommes à en finir avec les plus faibles, les plus malades, les plus difformes, même à leur demande ? Alors qu’un nombre croissant de pays bannissent la peine de mort, au nom du respect absolu de la vie, la demande d’élimination des malades incurables et qui souffrent fait paradoxalement le chemin inverse."

Contrairement à la désinformation médiatique, qui ébranle le monde politique, l'alternative à l'euthanasie existe, mais elle n'est pas prise en compte.

"La psychologue Marie de Hennezel remettait il y a quelques semaines à Roselyne Bachelot un énième rapport dénonçant l’insuffisance des soins palliatifs en France. N’est-ce pas dans une politique sanitaire volontaire de développement de la médecine palliative, que le chef de l’État avait promis dans son programme, que se trouve la bonne réponse à la problématique de l’euthanasie ?

Quels que soient les coups de butoir qui vont se déchaîner dans les jours qui viennent pour ouvrir une brèche dans l’interdit de l’euthanasie et enfoncer un coin dans la loi du 22 avril 2005, le gouvernement doit tenir bon."

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Chantal SÉBIRE nous a quitté !   Ven 21 Mar 2008, 11:18 pm

Je dois avouer qu'à mon lieu de travail, il y a toujours un ouvrier en vie qui avait eu la même maladie que Chantal SÉBIRE ! Maintenant, il est guéri après avoir supporté plusieurs opérations. Les seules séquelles sont des yeux légèrement globuleux et une photosensitivité. Mais dans l'ensemble, il se porte fort bien.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chantal SÉBIRE nous a quitté !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chantal SÉBIRE nous a quitté !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils nous ont quittés cette année 2012
» Poème pour ceux qui nous ont quittés
» Une amie nous a quitté ce matin !!
» Déja presque 3 ans que khouna Maitre Kerroum Timimoun nous a quitté!
» Chantal Sébire est morte mercredi soir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: