FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -30%
Remise de 30% sur les chaussures Nike Air VaporMax 2019
Voir le deal
133 €

 

 La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be

Aller en bas 
AuteurMessage
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 300
Age : 77
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyVen 05 Nov 2010, 3:59 pm

On reviendra sur la question liée à ce qui semble être une nouvelle Entente Cordiale.
En attendant, une première réflexion.


L'une des conséquences de cet accord franco-britannique pourrait être le déménagement du SACEUR aujourd'hui installé à Mons, vers Norfolk (Virginia) :

Voir : http://www.dedefensa.org/article-une_alliance_par_la_force_de_la_crise_generale__04_11_2010.html

• Enfin, nous citerons un passage d’un texte de Arnaud de Borchgrave que nous citons par ailleurs, dans Ouverturte libre, ce 4 novembre 2010. Borchgrave parle donc de “la gestion du déclin” (des États-Unis d'Amérique), et, en passant, fait ces quelques remarques sur l’engagement US en Europe, avec cette suggestion assez remarquable et discrètement révolutionnaire (notre hypothèse est qu’il s’agit d’une “suggestion” qui lui a été “suggérée” par telle ou telle source dans l’appareil de sécurité nationale US), – celle de faire passer le U.S. European Command (commandement national attribué au commandant en chef, US bien sûr, des forces de l’Organisation du Traité de l'Atlantique Nord, ou SACEUR, homme ainsi coiffé d’une “double casquette”) de Evere, en Belgique, à Norfolk, dans l’Etat de Virginie…

«America's global military footprint (outside of Iraq and Afghanistan) tops $250 billion a year. There are still 200 U.S. military facilities in Germany 65 years after World War II. U.S. military hospitals as an intermediary stage home for U.S. casualties in transit from Afghanistan and Iraq are important. All else is marginal.

If U.S. Central Commandand Special Operations Command can be in Tampa, Fla., why not U.S. European Command in Norfolk, Va., where NATO's Atlantic command is based?»

Cet accord Franco-britannique -en fait un mouvement britannique vers les positions françaises en matière de défense, et donc un affaiblissement symétrique de la ''special relationship'' que la GB entretient depuis 1962 avec les États-Unis d'Amérique - replace la France au coeur du jeu stratégique européen. Il ne fait désormais aucun doute que si un jour la question belge devait déboucher et prendre une dimension internationale, Paris pourrait compter sur l'allié britannique pour pousser une solution territoriale de scission suivie d'un triple rapprochement des parties scindées vers les PB, la France et l'All.
Plus de risque de veto britannique dans cette opération, encore moins du chef de l'Allemagne. Quant aux Pays Bas, ceux-ci vont y trouver un double intérêt : le mariage d'Anvers et de Rotterdam et la récupération des forces aériennes belges (les 72 F16), ce qui va leur permettre de se désengager de leur catastrophique accord de coopération du F35 (plusieurs milliards d'€ que les PB n'auront ainsi pas à débourser pour l'achat des F 35, s'ils reprennent les 72 F16).

Si entretemps l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord déménage à Norfolk, comme les bruits commencent à courir, cela signifiera que les États-Unis d'Amérique n'auront plus aucun intérêt géostratégique en Wallonie et en Belgique et que cela deviendra une affaire strictement européen
Revenir en haut Aller en bas
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 300
Age : 77
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptySam 06 Nov 2010, 2:12 pm

Deux conséquences du rapprochement militaire France-Grande Bretagne


1) le départ possible de l'Organisation du Traité de l\'Atlantique Nord vers Norfolk (Va)

L'idée commence à circuler outre atlantique d'un déplacement du centre de gravité de l'Organisation du Traité de l\'Atlantique Nord vers le Pacifique, l'Europe n'étant plus vue comme la priorité diplomatique US
Certes, ce n'est pas pour tout de suite, bien sûr, quoique..; Avec les neocons de retour en force aux US et le repli de la société américaine sur elle-même, cela pourrait arriver bien plus vite que prévu.
Ajouter à cela, le rapprochement Organisation du Traité de l\'Atlantique Nord-Russie et le sentiment de déstabilisation que la scission prévisible de la Belgique fait naître dans les analyses du Saceur, et vous en conclurez comme moi que nous sommes à la veille d'importants changements stratégiques. Tout est en place pour amener le commandement US à conclure que la priorité n'est plus à la défense de l'Europe, mais au rééquilibrage des relations de puissance avec la Chine. Et il faut s'en féliciter.
En tout cas, le fait que la question du retour de l'Organisation du Traité de l\'Atlantique Nord vers le territoire US soit posée, même de manière officieuse, est la marque d'un profond changement des regards sur l'avenir et l'utilité de l'Organisation du Traité de l\'Atlantique Nord
PS : Norfolk est le siège de la deuxième branche de l'Organisation du Traité de l\'Atlantique Nord, celle qui a pour mission de réfléchir sur l'avenir de l'alliance. Le commandement en chef de cette deuxième branche a été confiée à ...un général français 4*. Pour les américains, tout ramener à Norfolk serait aussi l'occasion de récupérer ce commandement qu'ils n'ont confié à un français qu'avec beaucoup de réticences.


2) La fin de l'Europe de la Défense (art. 46) et le début de la déconstruction européenne.
L'accord franco-britannique met un terme définitif au projet de défense européenne, puisqu'il assure de fait un leadership stratégique aux deux états dont les budgets militaires, bien que réduits, sont les plus importants en termes de PIB.
Cet accord, rapproché de celui de Deauville entre la France et l'Allemagne, contribue de fait à un début de processus de déconstruction de l'Europe. S'y ajoute depuis peu l'inflation des coûts prévisibles que le budget européen va devoir supporter en raison de la mise sur pied de l'administration Ashton. On parle de quelques 6.000 nouveaux fonctionnaires et des ambassades très nombreuses. De quoi faire voler en éclat à lui seul le pourtant déjà peu significatif budget européen. mais aussi de quoi créer un état dans l'état, puisque de fait la diplomatie européenne va se positionner en véritable compétiteur de la Commission et de son président.
Président de l'UE (actuellement Van Rompuy), Président de la Commission (Barroso) et Chef de la diplomatie européenne (Mme Ashton) n'auront de cesse de marquer leur territoire et de s'annihiler; ce qui est la marque d'une entropie (désordre) allant en s'accroissant. On peut espérer le contraire, certes, mais ce serait être dupe de la réalité des organisations.
Revenir en haut Aller en bas
guy
Membre fidèle
Membre fidèle


Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 76
Localisation : Draguignan (France - Dépt du Var) - Ardennais d'origine
Langue : français
Emploi/loisirs : Retraité profession juridique - Loisirs : histoire, actualité politique, bricolage, musique, informatique, photo, cuisine
Date d'inscription : 22/01/2010

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptySam 06 Nov 2010, 11:46 pm

Merci à François Barberis pour cette analyse très fine de la nouvelle donne résultant de l'accord militaire franco-anglais. Si j'ai bien compris, les États-Unis d'Amérique pourront ainsi redéployer leurs moyens militaires vers la Pacifique, face à une Chine de plus en plus puissante économiquement et militairement, qui en outre menace toujours de remettre les pieds à Taïwan. On passerait d'une dispositif adapté au danger soviétique à un dispositif adapté au danger chinois. Que l'on me pardonne ces raccourcis un peu sommaires ...

_________________
Salut et Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/dossiersjuridiquesdeguy
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 300
Age : 77
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 8:38 am

On pourrait en fait aller beaucoup plus loin dans les analyses concluant à des modifications stratégiques majeures. C'est ce que n'hésitent pas à faire des sites comme LEAP 2002 (Laboratoire d'Etudes et d'Analyses Prospectives - Horizon 2020) ou Dedefensa.org. L'un comme l'autre -deux sites très suivis par les dirigeants actuels, en particulier à Paris- pronostiquent une crise eschatologique majeure de l'américanisme, avec effondrement conjoint économique (le mur de la dette et la destruction du dollar) et militaire (l'échec du JSF 35 et l'échec en Afghanistan). Des deux échecs annoncés, il est difficile de dire celui qui sera le plus considérable. Celui en Afghanistan va impacter les forces vives militaires US, donc la raison d'être même de l'état fédéral américain, car il va simplement démontrer qu'un budget militaire de 850 Md$ ne peut rien, ne vaut rien, dans des conflits asymétriques; ce que la guerre du Vietnam et la guerre d'Irak avaient déjà commencé de démontrer.

Il faut reconnaître que les pronostics de LEAP, depuis deux ans que je suis leurs productions, se sont avérées particulièrement pertinentes. Ceux-ci avaient dès l'année 2008 pronostiqué une crise majeure dans les finances britanniques conduisant la Bank of England au bord de l'asphyxie, sauf pour le gvt britannique à engager un programme mortifère, pour l'économie, la croissance et la société britannique. C'est bien ce que nous avons connu avec le programme Cameron : 500 mille destructions d'emplois, 100 Mde de réductions de dépenses publiques. Le rapprochement des options militaires avec l'allié français, super-méprisé par ailleurs, donne une idée du degré de décrépitude des capacités britanniques : réaliser leurs essais de laboratoire en France pour garantir la pérennité de leur force nucléaire et utiliser le porte avions Charles de Gaule pour permettre à nos pilotes de conserver un minimum de savoir faire... pour nos ''amis'' britannique, c'est Azincourt à l'envers, avant que d'être un Waterloo retourné.

Dans ce genre de prévisions prospectives, il faut être prudent cependant, car on risque le retour de bâton, au mieux de se faire traiter de doux rêveur. Mais je dois avouer que je suis impressionné par la montée générale des désordres ( l'entropie des systèmes). désordres dans la société US (Ariana Huttington de Huttington.com parle de tiersmondisation des US), désordres dans la vie politique et dans le gvt américain à telle enseigne qu'on se pose la question de savoir si Obama pourra encore gouverner jusqu'en 2012 et si on ne va pas vers un blocage politique et diplomatique US; désordres dans les finances publiques britanniques, désordres chez nous en France, avec l'expression vindicative de l'opposition et des mouvements sociaux qui s'imaginent être à la veille d'un grand soir social, alors qu'ils sont à la veille d'un processus de reprises d'environ 10 à 15% des avantages acquis. Mais désordres aussi en Allemagne, dont les dirigeants politiques et économiques constatent que leur politique mercantiliste (celle visant à acquérir des créances hors de proportion sur leurs voisins et alliés sans se soucier des dégâts économiques et sociaux qu'ils génèrent ainsi, tant chez ces voisins par la désindustrialisation que dans leur propre population par les blocages de salaires).
Et enfin désordre, entropie galopante, dans les structures de l'UE, ogre qui se retourne contre lui-même, et qui dévore ses enfants, au lieu de les protéger.

Avec comme première conséquence de ce désordre, la stratégie de destruction massive de l'étalon dollar, enclenchée par l'institut d'émission du dit dollar lui-même, à savoir la FED, ce qui va entraîner une guerre des monnaies, car nul ne pourra y résister sauf à dévaluer à son tour, à l'exception bien entendu de notre bien-pensante BCE dont l'€ va se retrouver propulsé à 1,60/1,70 $ dans les 6 mois (je ne suis pas peu fier d'avoir prédit, en pleine crise grecque et au moment où les attaques sur l'€ se déchaînaient, une parité €/$ à 1,40 à la fin de cette année. Nous y sommes et au delà, et nous prenons le chemin de 1,6). Autant dire que l'économie de la zone € va se faire exploser si nous continuons avec cette vision déliquescente de l'ouverture des marchés. Pourquoi 1,60 e sur la devise européenne ? parce qu'il n'y aura pas d'autre refuge possible pour ceux qui ont amassé des $ dont plus personne ne voudra, et qu'il n'y a pas assez de yuans pour y réaliser des réserves. Donc, tous sur l'€...

Que peut-on conclure provisoirement de tout cela ? C'est qu'en situation d'entropie galopante, les sociétés se retournent vers leurs fondamentaux. Et les structures les plus stable que les civilisations ont produites depuis l'origine des temps, ce sont les nations -au sens de Renan, et non au sens des Pilgrims Fathers-, sachant que les États-Unis d\'Amérique ne sont pas une nation, mais un pays divisé, et qu'il en est de même pour de nombreuses autres structures grandes et petites qui constituent la communauté internationale (on peut toute proportion gardée, penser à la Belgique, qui ne résistera pas longtemps aux forces centrifuges de l'entropie).
Revenir en haut Aller en bas
Le Rouergat
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 55
Localisation : Aveyron
Langue : français
Emploi/loisirs : études & rénovation d'une maison ancienne
Date d'inscription : 24/08/2010

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 9:07 am

Lisez donc :
"CRISE MONDIALE en route pour le monde d'après" de Franck BIANCHERI qui écrit à LEAP.
Revenir en haut Aller en bas
guy
Membre fidèle
Membre fidèle


Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 76
Localisation : Draguignan (France - Dépt du Var) - Ardennais d'origine
Langue : français
Emploi/loisirs : Retraité profession juridique - Loisirs : histoire, actualité politique, bricolage, musique, informatique, photo, cuisine
Date d'inscription : 22/01/2010

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 10:38 am

"Que peut-on conclure provisoirement de tout cela ? C'est qu'en situation d'entropie galopante, les sociétés se retournent vers leurs fondamentaux. Et les structures les plus stable que les civilisations ont produites depuis l'origine des temps, ce sont les nations -au sens de Renan, et non au sens des Pilgrims Fathers-, sachant que les États-Unis d'Amérique ne sont pas une nation, mais un pays divisé, et qu'il en est de même pour de nombreuses autres structures grandes et petites qui constituent la communauté internationale (on peut toute proportion gardée, penser à la Belgique, qui ne résistera pas longtemps aux forces centrifuges de l'entropie)."
Cette conclusion concise de François Barberis confirme ce que je ne ressentais qu'intuitivement au vu du film de l'actualité, sans avoir fait des recherches systématiques et approfondies sur la question. J'essaierai aussi de me procurer l'ouvrage cité par Rouergat. Les nations au sens de Renan ont donc encore de beaux jours devant elles. On ne peut gommer, par un simple traité international, des siècles d'un "vouloir vivre ensemble", d'un "rêve d'avenir partagé" ou d'un "plébiscite de tous les jours"...

_________________
Salut et Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/dossiersjuridiquesdeguy
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 300
Age : 77
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 12:01 pm

@ Guy et Rouergat

Merci de vos interventions et de vos réflexions.
Je crois en effet plus à la Nation comme force de rassemblement et de protection qu'en une construction administrative artificielle qui, même si elle 'est pas initialement présentée comme une négation des nations (je pense à l'UE, bien entendu), finit par se retourner contre les nations, qui à leur tour vont développer des stratégies de protection voire même de défense. L'UE tombera, non sous les coups du monde extérieur, mais sous les coups des nations qu'elle aura agressées.

La question de la survie des États-Unis d\'Amérique -qui est un pays, mais non une nation- se trouve désormais posée. Je ne pensais pas connaître de telles circonstances de mon vivant. Mais c'est bien de cela dont il s'agit. Effondrement brutal, à la soviétique, effondrement lent à la manière de l'Empire romain ? On verra. Mais que cette question soit posée, explicitement par des centres de recherche comme LEAP ou Dedéfensa, implicitement par l'institut Thomas More, constitue pour nous membre de la plus vieille nation de la planète, une source d'étonnement permanent. Longtemps j'ai pensé que les États-Unis d\'Amérique étaient une nation. Voici qu'en moins de 10 ans, les forces extérieures du monde viennent d'apporter la preuve contraire.

Rouergat nous fait part du livre de Biancheri que je ne connaissais pas, et plus particulièrement les conséquences linguistiques de cette évolution, sous la forme du déclassement -probable selon Biancheri- de l'anglais comme lingua franca . J'ai toujours pensé qu'il ne fallait jamais parler la langue du maître, même pour se révolter -ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas la connaître. Ce serait une conséquence bienvenue, mais les habitudes et les snobismes de l'anglicisme seront difficiles à modifier, car les langues ont des vies indépendantes des peuples qui les ont produites. Le latin a perduré des siècles avant d'être abandonné. Mais il est vrai que les choses vont aujourd'hui beaucoup plus vite et que les appareils de traduction automatique, même s'ils reste de nombreux progrès à faire, vont permettre demain à chacun de s'affranchir de l'idiome du destinataire du message pour communiquer avec lui -ce qui n'est pas nécessairement un progrès.

En tout cas, il est bon que Rouergat et Biancheri s'attachent à ce point particulier : la langue est en effet le centre de toutes les activités humaines, individuelles et collectives. La langue n'est pas simplement un moyen de communication, mais un moyen de se construire, car elle fournit le moule à la pensée, et demeure le un moyen le plus efficace pour rassembler ce qui était épars.
Revenir en haut Aller en bas
Le Rouergat
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 55
Localisation : Aveyron
Langue : français
Emploi/loisirs : études & rénovation d'une maison ancienne
Date d'inscription : 24/08/2010

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 1:35 pm

Le livre de Biancheri n'est pas bien gros, mais il est riche ! Il définit deux parcours pour la décennie qui vient, l'un meilleur que l'autre, puisque le plus négatif aboutit à une guerre mondiale pour le partage des ressources entre blocs continentaux concurrents en 2020. Il précise bien qu'il s'agit d'une fourchette et que la vérité se trouvera entre les deux termes.
Monsieur Biancheri s'affiche pro-européen, et c'est peut-être son seul tort.
Pour le reste, il prévoit la dissolution des États-Unis d'Amérique, des guerres civiles et même la famine en Amérique du Nord (version -) avec, curiosité, un rôle pour le Québec dans la réorganisation du sous-continent (peut-être la prévalence d'une vraie nation sur des blocs politiques).
Dans la version +, deux grands vainqueurs de cette décennie, la Chine et l'Europe avec association stratégique à la Russie, la Turquie suit son propre chemin. Les autres émergents confirment leurs percés, organisation de l'Amérique du Sud sur le modèle européen, de l'Asie avec l'Inde incluse, idem.
4 langues à vocations internationales : Anglais (sabir à l'usage des taxis et réceptionistes), Français, Espagnol & Chinois (références) et dans l'UE, prévalence de l'Allemand et du Français avec réapparition du Russe dans les marges orientales (c'est quand même logique, sauf soumission de l'Europe aux États-Unis d'Amérique, on ne comprend pas cette imposition forcée de l'Anglais alors même qu'il ne s'agit que de la troisième langue. Avec cette logique, cela revient à obliger les canadiens anglais à renoncer à leur langue au profit du Français, inenvisageable sur le moyen terme même en mettant de gros moyens).
Pour les Belges, dans la version +, le pays se scinde à l'amiable au décés du roi ; dans la version -, les Flamands occupent Bruxelles et en sont chassés par une coalition européenne en 2017. Par contre, Bruxelles devient district européen dans les deux cas (?).
Comme dit ailleurs, l'histoire n'est pas écrite mais je suis d'accord avec quelques idées de M.Biancheri. Par contre l'Europe... Comme disait ma grand-mère : "Mieux vaut être seul que mal accompagné." Une Europe puissance indépendante, soucieuse de ses peuples constitutifs, ambitieuse (par exemple dans la conquête de l'espace) pourrait créer un semblant de nation européenne susceptible de nous valoir le respect des grands blocs humains mondiaux. Hélas, l'Europe semble un fantasme, voire un repoussoir, adémocratique pour ne pas dire pire, incapable de cohésion et donc de politique, inféodée aux États-Unis d'Amérique, un véritable éteignoir à nations. Donc l'éclatement ne saurait tarder.
Revenir en haut Aller en bas
AgatheN
Modératrice
Modératrice
AgatheN

Féminin
Nombre de messages : 87
Age : 41
Localisation : Bruxelles occupée - département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : politique réunioniste
Date d'inscription : 22/02/2009

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 4:32 pm

@Le Rouergat a écrit:

Pour les Belges, dans la version +, le pays se scinde à l'amiable au décés du roi ; dans la version -, les Flamands occupent Bruxelles et en sont chassés par une coalition européenne en 2017. Par contre, Bruxelles devient district européen dans les deux cas (?).
Comme dit ailleurs, l'histoire n'est pas écrite mais je suis d'accord avec quelques idées de M.Biancheri. Par contre l'Europe... Comme disait ma grand-mère : "Mieux vaut être seul que mal accompagné." Une Europe puissance indépendante, soucieuse de ses peuples constitutifs, ambitieuse (par exemple dans la conquête de l'espace) pourrait créer un semblant de nation européenne susceptible de nous valoir le respect des grands blocs humains mondiaux. Hélas, l'Europe semble un fantasme, voire un repoussoir, adémocratique pour ne pas dire pire, incapable de cohésion et donc de politique, inféodée aux États-Unis d'Amérique, un véritable éteignoir à nations. Donc l'éclatement ne saurait tarder.

Je viens d'en discuter avec quelques amis et nous étions tous d'accord pour dire que l'UE est en train de s'effriter, remplacée par une entente entre les grandes nations : France, Allemagne, Angleterre. Ce qui nous satisfait assez, pour une négociation future de la scission de la Belgique entre les pays riverains et l'adossement des morceaux à ces pays. L'élargissement aux pays de l'est s'est fait trop rapidement et a rendu l'UE à 27 ingérable. Avant d'avoir lu ce M. Biancheri, je prévois plutôt un retour en arrière avec remontée en puissance des grandes nations et au final, conservation de la monnaie et d'une position commune en politique étrangère face aux autres "grands" au niveau de l'UE, développement d'une Défense commune peut-être ... Vont-ils maintenir telles quelles toutes ces institutions européennes qui coûtent des milliards ?!

Mr le Rouergat, Bruxelles district européen était-il développé dans le livre, ou simplement cité ? Par exemple, aborde-t-il la citoyenneté des Bruxellois, l'évolution des institutions régionales, la fixation de la frontière ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rwf.be
Le Rouergat
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 55
Localisation : Aveyron
Langue : français
Emploi/loisirs : études & rénovation d'une maison ancienne
Date d'inscription : 24/08/2010

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 4:50 pm

Non, le livre s'attache à l'évolution mondiale et ne cite la scission Belge qu'à titre anecdotique. Pour dire, il prévoit un rôle au Québec mais ne précise pas s'il devient indépendant.
D'ailleurs pour l'évolution de l'Europe je crois deviner dans ses dires comme la projection de ses désirs, non d'une réalité.
Je pense de toute manière que sauf à rester ingouvernable, L'Europe ce recentrera sur ses nations principales aux autres de s'adapter et suivre, pas le choix. Tout le monde devine que nous rentrons dans une période de gros temps où les Titanics dépourvus de commandement ne pourront que sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Le Rouergat
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 55
Localisation : Aveyron
Langue : français
Emploi/loisirs : études & rénovation d'une maison ancienne
Date d'inscription : 24/08/2010

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 5:01 pm

Je reprends un peu :
M. Biancheri est un peu ambigue sur Bruxelles. D'une part il prône une décentralisation des instances européennes répartie selon deux "rings" urbains sans qu'il y ait de capitale en titre, le premier "ring" englobant : Londres, Paris, Rotterdam, Amsterdam et Francfort, etc (Bruxelles se trouve au centre mais exclue) et l'autre ring plus large englobant entre autre : Barcelone, Madrid, Marseille, Milan, Copenhague, etc...
Question : A quoi sert Bruxelles dans cette perspective ?

J'ai remarqué que les Russes comme les Chinois s'adressaient à des nations européennes et non à l'UE, soit que cette dernière ne compte pas, soit qu'ils aient compris qu'il y avait les pays meneurs et les pays suiveurs en Europe et qu'il valait mieux carresser par exemple Français où Allemand que M. Baroso ou Van Rompuy.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be EmptyDim 07 Nov 2010, 5:52 pm


_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty
MessageSujet: Re: La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be   La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La nouvelle Entente Cordiale et son impact sur la qustion Be
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Politique étrangère française-
Sauter vers: